×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Patron

Par L'Economiste| Edition N°:772 Le 22/05/2000 | Partager

Le patron c'est important. Le patron des patrons encore plus. La campagne pour succéder à M. Abderahim Lahjouji, président de la CGEM, commence ces jours-ci, et sera le meilleur indicateur de la santé de l'entreprise. C'est important, puisqu'aujourd'hui, tout repose sur les épaules de l'entreprise: l'emploi et l'auto-emploi, l'investissement, la croissance, la sauvegarde des monuments, les tournois de boules, les soirées de gala... Le gouvernement, les partis, les syndicats, les ONG ont tout largué à l'entreprise. Il faut donc qu'elle montre à cette occasion sa vitalité. Les candidats devraient d'abord être jeunes, à l'image des golden boys de cette nouvelle économie, à laquelle nous voulons nous attacher. Merci les vieilles fortunes, fondées sur l'immobilier, les autorisations d'importer, la protection industrielle... Vous avez donné. C'est l'heure des activités nouvelles et de ceux qui ont réussi, pas de ceux qui se plaignent. Le patronat marocain, qui reçoit le patronat américain ou allemand, doit être capable de lui parler en anglais, de l'e-commerce, des paiements électroniques, des croisements de capital; ce sont les acrobaties de l'économie mondialisée, pour lesquelles il faut être vif et souple. Un patronat ventripotent qui somnole dans les réunions de travail n'attire pas l'investissement étranger.Au préalable, il faudrait d'abord qu'il y ait beaucoup de candidats à la présidence de la CGEM; ce serait une preuve qu'il y a de l'initiative et du leadership, qualités fondatrices de l'entreprise. Cela donnerait une élection disputée, et le patronat montrerait qu'il sait exercer la démocratie. Une bonne leçon pour les partis, syndicats et autres ONG de la société civile, qui ont toujours des candidats uniques, et donc des présidents à vie... à longue vie.Khalid BELYAZID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc