×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Pari RH

Par L'Economiste| Edition N°:2821 Le 16/07/2008 | Partager

Ce sera indéniablement l’un des plus grands paris du Maroc: celui de la formation des RH. D’ailleurs, un plan national d’urgence de formation professionnelle vient d’être présenté au Souverain. Serait-ce le bon?Car le pays en a ras le bol d’être ballotté de plans en stratégies, pour n’en garder que des séquelles d’échec encore vivaces.Le message royal lors des dernières assises du tourisme avait déjà donné le ton de l’urgence: «Au-delà des infrastructures touristiques, il y a surtout les femmes et les hommes du métier. En effet, sans eux, rien de viable et de durable ne saurait exister». Alors comment, avec ces femmes et ces hommes, créer de la compétitivité? Comment les transformer en générateurs de valeur et avantage concurrentiel? Comment faire pour que les compétences et les talents deviennent des facteurs de croissance durable? Déjà en 1965, le ministre de l’Education nationale de l’époque, Mohamed Benhima, posait clairement le problème des faiblesses du système de l’enseignement. «Si les dix dernières années ont été placées sous le signe de l’expansion, les dix prochaines années devront être consacrées à l’amélioration, à l’adaptation et à la stabilisation de notre système éducatif», écrivait-il (cf. www.leconomiste.com). Quarante ans plus tard, le problème est toujours le même.Désormais, le développement d’un pays repose aussi et surtout sur ce qui est aujourd’hui appelé «le capital humain». Mais il ne faut pas se tromper, les compétences dont il est question ne s’apprennent pas uniquement sur les bancs de l’école. Elles reposent sur la personnalité et les aptitudes des RH, mais aussi sur les capacités d’improvisation et d’innovation permanentes et de renouvellement perpétuel. C’est savoir anticiper, entreprendre, être créatif, montrer du dynamisme... C’est cela notre pari d’aujourd’hui... pour demain.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc