×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Ouf!

Par L'Economiste| Edition N°:3511 Le 19/04/2011 | Partager

Fini le client que l’on pouvait «rouler», fini les comportements abusifs et scandaleux, fini le consommateur passif? Désormais, ce sont des pratiques interdites et verrouillées par la loi sur la protection des consommateurs, qui vient d’être publiée au Bulletin officiel et donc applicable.
Un grand Ouf! car le texte aura presque battu le record du code du travail qui a mis plus d’un quart de siècle à sortir.
Il était vraiment temps de régler ce domaine dans lequel on ne voyait plus que les incohérences et les dysfonctionnements. Il était temps aussi car le Maroc avait besoin d’une loi qui réponde aux attentes et à l’évolution des flux de consommation et des circuits de production et de distribution. Ces circuits qui évoluent à une vitesse si folle. Désormais, on ne permettra plus à «n’importe qui» de faire «n’importe quoi».
Après la promulgation, c’est maintenant que le plus gros du travail doit démarrer. Car c’est tout un univers que le texte va venir bousculer. Les pratiques commerciales, la publicité, le crédit,… tout l’environnement juridique dans lequel évolueront désormais les relations consommateurs/fournisseurs est réglementé. Comme tout nouveau texte, celui du code de la consommation doit être accompagné d’un profond changement de mentalités et de comportements.
D’où un grand travail de sensibilisation et de formation. C’est en expliquant encore et encore que les concepts les plus flous finissent par être compris et assimilés.
Dans les pays industrialisés, les associations ont compris que pour faire bouger les choses, il faut secouer le cocotier. Nos ONG doivent ainsi devenir de véritables forces de propositions et de lobbying. Elles ont aujourd’hui un formidable outil entre les mains. Le consommateur aussi. Alors ne ratons pas nos rendez-vous avec l’histoire.

Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc