×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Inclusion financière: Ce que recommande le CNIF

    Par L'Economiste| Le 10/04/2021 - 20:46 | Partager
    Inclusion financière: Ce que recommande le CNIF

    Le Conseil national d'Inclusion financière (CNIF), réuni mercredi dernier à Rabat, a souligné la nécessité d'adapter la Stratégie nationale d'inclusion financière (SNIF) face aux réformes structurantes lancées dernièrement. Le Conseil a ainsi s émis diverses recommandations, notamment la poursuite des efforts relatifs aux réformes législatives et réglementaires portant sur les différents leviers de la stratégie. Dans ce sens, le Conseil recommande d’accélérer la réforme du cadre législatif et réglementaire régissant le secteur de la mirco-finance ainsi que du Bureau d’information sur le crédit et la mise en place à court terme du cadre réglementaire régissant le crowdfunding.

    En outre, à l’issue de cette rencontre, le CNIF recommande de développer de nouveaux canaux de distribution de l’assurance inclusive, et plus particulièrement la micro-assurance, vu son rôle dans le renforcement de la protection et l’intégration économique des populations cibles. A ce sujet, le Conseil incite les entreprises d’assurances à proposer des offres de micro-assurance au profit des TPE opérant notamment dans les secteurs du commerce et de l’artisanat et ce, en coopération avec les départements concernés.

    Diverses autres pistes ont été avancées pour favoriser l’inclusion financière. Parmi celles-ci figurent la poursuite du chantier de développement du paiement mobile, avec l’objectif "d’en faire un vecteur central de l’inclusion financière dans les prochaines années". Pour y arriver, il faudra tout de même miser sur l’adhésion des commerçants et des agents de proximité, le déploiement de la communication institutionnelle et le renforcement de l’éducation financière des populations concernées. Le CNIF recommande également d’approfondir le diagnostic et l’analyse des besoins spécifiques des acteurs du monde rural dans l’optique de diversifier les offres et les produits de financement destinés aux dits acteurs.

    Concernant les TPE, l’accent devra être mis sur le renforcement de la dynamique du programme "Intelaka" notamment la composante portant sur l’accompagnement. Enfin, dans le domaine de la protection sociale, le conseil a par ailleurs donné ses orientations pour mettre en place un groupe de travail dédié à l’appui au déploiement dudit chantier ainsi qu’à l’accélération de l’expérience pilote portant sur la dématérialisation des aides scolaires du programme "Tayssir" et ce, dans l’optique de sa généralisation à d’autres programmes sociaux.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc