×
Dérapage
Dérapage Par Mohamed CHAOUI
Le 24/05/2024

La dernière séance des questions orales de la Chambre des conseillers continue de faire des vagues. Particulièrement l’absence de réactivité de Mohcine Jazouli face au... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Dialogue social : le gouvernement veut un accord avant le 1er mai

Par L'Economiste| Le 15/04/2024 - 21:58 | Partager
Dialogue social : le gouvernement veut un accord avant le 1er mai

Le ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, Youns Sekkouri, a indiqué, lundi à Rabat, que le gouvernement insiste sur la nécessité pour les partenaires sociaux de parvenir à un consensus sur la mise en œuvre de l’accord du 30 avril 2022 avant la fête du Travail.

Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une réunion avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et, plus tôt dans la journée, avec la Confédération démocratique du travail (CDT), M. Sekkouri a souligné que le gouvernement insiste sur la nécessité que tous les partenaires sociaux parviennent à un consensus avant le 1er mai en vue de concrétiser trois principaux points de l’accord du 30 avril 2022 à savoir l’amélioration des revenus et l’augmentation des salaires dans les secteurs public et privé, la loi organique régissant le droit de grève et la réforme des régimes de retraite.

Au cours de ce round de dialogue social, les syndicats ont évoqué plusieurs questions, a-t-il dit, exprimant la disposition du gouvernement à interagir positivement avec les sujets que les partenaires sociaux considèrent importants. Les propositions relatives à ces sujets seront abordées lors des réunions prévues à partir de mardi entre chaque syndicat et les ministres concernés, a fait savoir M. Sekkouri.

E.M.G.