×
L’Afrique se réveille
L’Afrique se réveille Par Mohamed CHAOUI
Le 30/01/2023

De plus en plus de pays réclament à la France de quitter leurs territoires. Hier, c’était le Mali, aujourd’hui, le Burkina Faso. Demain, d’autres... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Constructions illégales: Où en est la régularisation?

Par L'Economiste| Le 25/01/2023 - 09:58 | Partager
Constructions illégales: Où en est la régularisation?

La ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, a affirmé, mardi à la Chambre des conseillers, que 52% des demandes de permis de régularisation des constructions illégales ont été traitées. Elle a souligné que le nombre de demandes reçues par les services du ministère n'a atteint que 2.900 demandes.

Dans sa réponse à une question orale, lue en son nom par le ministre de l'inclusion économique, des petites entreprises, de l'emploi et des compétences, Younes Sekkouri, la ministre a également indiqué que de nouveaux délais ont été ouverts pour le dépôt des demandes selon de nouvelles conditions afin d'augmenter le nombre de bénéficiaires des permis de régularisation, notant que le nombre de demandes reste faible par rapport à celui des infractions. Dans ce sens, elle a annoncé que son département travaille avec le ministère de l’Intérieur pour présenter un projet de décret conjoint qui sera publié "dans les plus brefs délais", permettant de régulariser les demandes, considérées comme un dossier "épineux" malgré les efforts du ministère, soulignant que le gouvernement est animé d'une forte volonté afin de simplifier les procédures "complexes".