Nabil Jedlane est professeur universitaire et chef de département management et responsable d’équipe de recherche «Économie et Management des risques» à l’École nationale de commerce et de gestion de Tanger (ENCGT) (Ph. Privée)

Edition N° 5791 | Le 26/06/2020
A l’instar de l’économie mondiale, les économies africaines sont en hibernation, ce qui implique l’arrêt partiel ou total de la production et donc de la distribution des revenus. Ces crises d’offre et de demande internes et la fermeture des frontières ont provoqué le dysfonctionnement des chaînes de valeur mondiales, la chute des échanges internationaux, des recettes touristiques, des transferts...