×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:255 Le 21/11/1996 | Partager

Internautes!
«http://www.Techno.net.ma/leconomiste»
L'Economiste peut être lu, et entièrement, sur Internet, à partir de vendredi matin. Le premier numéro à être publié sur le réseau est celui qui est entre vos mains. Nous étions présents sur le Net depuis quelques semaines, mais à titre d'essai. Car des tests techniques étaient nécessaires en raison du volume d'informations que nous installons: tout le journal. Certains de nos confrères marocains et étrangers n'y mettent que quelques articles. Nous avons choisi l'exhaustivité, surtout pour les milliers de lecteurs potentiels étrangers, qui ne disposent pas du journal en kiosque. Nous voulons notre site comme une vitrine internationale du Maroc moderne et un outil pour le développement des affaires.

En créant ce site (d'accès gratuit), nous donnons de la matière marocaine à Internet. Nous espérons ainsi que le nombre d'abonnés Internet, actuellement de 1.300, augmente, notamment dans les entreprises.
Ce site comprend, outre le journal en kiosque, des informations sur notre journal, ses hommes, ses partenaires. Il comprend aussi les indices de conjoncture qui seront régulièrement mis à jour et une brève histoire de l'économie marocaine contemporaine.
Rappelons que l'ouverture du site relève d'une stratégie multimédia plus large. Ainsi, L'Economiste prépare pour la mi-décembre un CD-Rom avec l'ensemble de ses articles publiés depuis 5 ans, incluant les références de son fonds documentaire.
L'Economiste est logé chez un provider, L&L Technologies.


Publicitaires
La pub est au «http://www. la pub.org»
L'Economiste sera le correspondant marocain exclusif du nouveau site de la publicité inauguré à l'occasion du Xème Mondial de la Publicité Francophone qui s'est tenu à Marrakech. Il collabore, pour nourrir ce site, avec des magazines spécialisés: CB News pour la France, MM (Media Marketing) pour la Belgique et Info Presse pour le Canada. Le site est logé dans ce pays et reçoit le soutien du gouvernement québécois et de l'ACCT, l'Agence de Coopération Culturelle et Technique. Celle-ci relève en France du Premier ministre. C'est le bras financier de la francophonie. Les professionnels marocains de la publicité, du marketing et des médias, les annonceurs, trouveront sur ce site des informations concernant leur activité, des outils, des références, une bibliographie, des opportunités d'affaires. Le contact à L'Economiste est M. Khalid Belyazid.

52 médailles pour les inventeurs marocains
La 45ème édition du salon mondial de l'invention, de la recherche et de l'innovation industrielle a été clôturée mardi 19 novembre à Bruxelles, par la remise des prix. Deux inventeurs russes ont reçu le prix Hassan II de l'invention. G. Casparov et V. Ivanov ont mis au point une horloge pour jeux d'échec.
Pour leur première participation, les inventeurs marocains ont récolté 19 médailles d'or (pour l'ONDA et l'ONEP notamment), 13 d'argent et 20 de bronze. M. Mohamed Regragui a obtenu la troisième médaille de l'Organisation Mondiale de la Propriété Industrielle et le prix du comité organisateur pour son procédé de dessalement de l'eau de mer utilisant les énergies solaire et électrique. Il a également été médaillé d'or pour une pompe à insuline implantable pour le traitement du diabète. Reste à voir ce que les industriels feront de toutes ces trouvailles.

Cinéma: Une nuit pour trois villes
Après la publicité, notamment avec «la Nuit des Publivores», la programmation d'images mouvantes en salles pendant une nuit entière gagne le cinéma. C'est ainsi que Casablanca, Rabat et Marrakech vivront en décembre leur première «Nuit internationale du court-métrage». Organisé par Ciné 3000, ce festival bénéficiera de la collaboration exceptionnelle de celui de Clermont-Ferrand. Avec 110.000 entrées, il est le premier festival en France (Cannes compris) en terme de fréquentation!
Ce festival présentera 25 films de 15 pays. Les projections dureront de 21 heures à 5 heures du matin. Trois salles couvriront l'événement: le Lynx à Casablanca le 14 décembre, la Renaissance à Rabat le 20 décembre et le Colisée à Marrakech le 28 décembre.o
et à 100 DH pour les deux autres villes.

La mort tombe dru
Les dernières pluies, encore insuffisantes pour rassurer sur la prochaine récolte, ont commencé par faire des victimes. A Marrakech, un mur s'écroule et laisse sur le tapis deux personnes. Deux autres victimes sont tombées à Tanger. Sur la route principale n°1 reliant Casablanca à Rabat, huit gendarmes ont trouvé la mort lorsque leur camion a dérapé. Deux autres avaient été transportés d'urgence dans un état grave. Pourtant, à Rabat et Casablanca, la pluie n'a pas dépassé 36 millimètres. A côté, les pluies du Nord ressemblent à un déluge. La zone industrielle de Tanger en a fait les frais. Elle a été isolée du reste de la région.



Elèves écolos et mélomanes
L'éducation à l'environnement et l'enseignement de la musique se renforceront dans les classes publiques. Le Ministère de l'Education Nationale a signé mardi 19 novembre une convention avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme (FNH), France. La convention porte sur l'éducation à l'environnement. M. Rachid Benmokhtar, ministre de l'Education Nationale, enchaîne ensuite le même jour avec une autre convention. Cette fois, il a pour partenaire le mouvement français «A coeur joie internationale». Cette convention porte sur l'enseignement de la musique. Les deux partenaires s'engagent à appuyer les actions entreprises dans ce domaine, notamment par la formation des professeurs. Actuellement, 23 collèges dispensent des cours de musique.

Embargo... et après!
Une foire internationale à Bagdad. Pour un pays soumis depuis 1990 à un embargo international, l'initiative peut surprendre. Mais les hommes d'affaires qui ont participé au salon du premier au 15 novembre brûlent d'impatience de voir enfin l'Irak ouvert au commerce. Ils n'ont jamais cessé leurs opérations de charme envers ce pays de crainte de se voir oubliés au moment de la distribution des marchés. Ainsi les Européens se sont-ils démarqués de la position sévère des Américains en refusant de bénir les dernières frappes aériennes. Pour le Maroc, l'Irak est un marché non négligeable, il en importait de l'huile brute de pétrole et y écoulait l'équivalent de 215 millions de Dirhams de marchandises dont 100 millions pour les produits textiles.

En finir avec la faim... doucement
La sous-alimentation touche 800 millions de personnes dont le plus grand nombre vit en Afrique sub-saharienne. Il y a urgence. C'est sans doute pour cette raison que «nous, chefs d'Etat et de gouvernement... réaffirmons le droit de chaque être humain d'avoir accès à une nourriture salubre et nutritive (il y a donc de la nourriture non nutritive).... nous proclamons notre volonté... de déployer un effort constant afin d'éradiquer la faim dans tous les pays». Mais bien entendu personne ne se presse. La déclaration du Sommet de Rome ajoute: «et dans l'immédiat de réduire de moitié le nombre des personnes sous-alimentées d'ici l'an 2015 au plus tard». Et les autres? Ils auront dix-sept ans de plus. S'ils résistent.
Certes, il vaut mieux tard que jamais. Quand on sait par ailleurs que les chiens et chats des pays industrialisés raflent en six jours l'équivalent du budget annuel de la FAO (650 millions de Dollars pour 1996-1997, en baisse de 25 millions), il y a fort à craindre que ce discours humanitaire ne soit qu'un répertoire de voeux pieux.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc