×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Eco-Consom

Profession: Invité

Par L'Economiste | Edition N°:58 Le 17/12/1992 | Partager

Les mariages marocains connaissent leurs invités parasites ("Tofaili") qui font le tour des soirées. L'activité devient une fonction rémunérée au Japon. Araki Toshishige, ex-vedette de la télévision japonaise, fournit des figurants, les transforme en invités, en famille nombreuse, pour impressionner celle du conjoint. Les "invités" sont choisis sur catalogues-photos en même temps que leur maquillage ou leur tenue kimonos ou smoking. Ils peuvent bavarder, ou chanter pour un petit supplément. Il en coûte l'équivalent de 3.000DH par figurant et 10.000DH pour M. Araki. Les jeunes mariés y trouvent leur compte. Pour le mariage authentique, la tradition veut que les vrais invités repartent avec des cadeaux volumineux. Un jour. M. Araki fournira le (la) conjoint(e) pour un mariage vraiment factice.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc