×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

ONCF: 6 milliards de DH pour transférer la Caisse de retraite

Par L'Economiste | Edition N°:1153 Le 28/11/2001 | Partager

. Pour financer ce transfert, l'Office pourrait lancer un emprunt à long terme avec la garantie de l'EtatCe n'est plus qu'une question de temps avant que la Caisse interne de retraite de l'ONCF ne soit transférée au RCAR (Régime Collectif d'Allocation de Retraite). En effet, le gouvernement a inscrit cette décision dans le projet de loi de Finances 2002. Il y a urgence en la matière, car la Caisse est au bord de l'effondrement. En témoignent les déficits enregistrés: 183 millions en 2000 et près de 200 millions de DH pour l'année en cours. De même, des études actuarielles relèvent que les déficits pourraient s'aggraver pour atteindre près de 306 millions de DH en 2010 et 509 millions de DH en 2015 (www.leconomiste.com).Aujourd'hui, l'évaluation du coût qui sera occasionné par le transfert de la Caisse a été revue à la hausse. Une enveloppe de l'ordre de 5,7 à 6 milliards de DH doit être déboursée contre les 4,35 milliards de DH prévus initialement. Cette révision à la hausse s'explique selon un haut responsable du Ministère des Finances par “la prise en compte des caractéristiques de la Caisse des cheminots. Et ce contrairement au premier scénario qui s'était basé sur celles du RCAR”.Pour sa part, le montage financier n'est pas définitivement arrêté. Mais tout porte à croire que l'option de l'emprunt pourrait être privilégiée. “L'ONCF compte lancer un emprunt à long terme sur le marché. Ce dernier sera assorti de la garantie de l'Etat”, souligne une source proche du dossier. Ce transfert, vivement recommandé par la Banque Mondiale, qui soutient le plan d'investissement de l'Office, pourrait également être financé par les excédents de l'ONCF. Pour l'heure, une chose est sûre, cette opération devra être effectuée avant la transformation de l'Office en société anonyme en janvier 2002. Et le régime de retraite des cheminots devrait s'aligner sur celui du RCAR (pour ce régime, l'âge de la retraite est fixé à 60 ans et les départs anticipés à 55 ans). Chose qui semble avoir été tranchée en concertation avec les syndicats. Ainsi, après le transfert de la Caisse, le personnel dit “de conduite” partira à la retraite dès l'âge de 55 ans. Pour les autres employés, l'âge retenu est 60 ans. Selon un responsable à l'ONCF, ce scénario s'appliquera aux nouvelles recrues. Les personnes qui s'apprêtent à partir à la retraite par exemple peuvent, si elles le souhaitent, adhérer au nouveau système(1) et ce, en fonction des besoins de l'Office. A signaler qu'actuellement, l'âge de départ à la retraite est fixé à 50 ans pour “les gens de conduite (mécaniciens)” et 55 ans pour les autres catégories d'employés de l'Office.


D'autres caisses

La Caisse de retraite de l'ONCF n'est pas un cas isolé. Plusieurs entreprises publiques qui gèrent un système interne de retraite se préoccupent de la pérennité de leurs régimes. C'est le cas notamment pour la Régie des Tabacs. Une étude actuarielle a en effet relevé un gap de 1,3 milliard de DH au niveau de cette caisse. Actuellement, elle a été provisionnée à hauteur de 1 milliard. Le reste sera injecté l'année prochaine. Face aux problèmes des caisses internes de retraite, le gouvernement semble privilégier l'option du transfert à d'autres régimes. Ainsi, le projet de loi de Finances 2002 indique que “ l'Office National de l'Electricité (ONE) et les régies de distribution auront recours à partir du 1er janvier 2002 à l'affiliation au RCAR pour les nouvelles recrues”.Khadija MASMOUDI(1) Il s'agit de la tranche d'âge 50-55 ans.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc