×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les artisans s’allient aux designers

Par L'Economiste | Edition N°:3253 Le 13/04/2010 | Partager

. Nouvelle dynamique pour le secteur traditionnel. Succès de la 2e édition de l'art designEt de deux pour l’«Expo art design» initiée par le secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat. Cette fois-ci, c’est dans l’ancienne cathédrale de Casablanca que les artistes-artisans se sont donné rendez-vous. Objectif: valoriser le patrimoine artisanal. Cette exposition a également pour but de procurer aux artisans et designers un cadre d’échange et de coopération. C’est ce qui leur a permis d’échanger et de discuter des diverses techniques, tendances ainsi que des innovation dont ils ont fait preuve.D’autre part, cet événement ambitionne aussi de donner une nouvelle dynamique et un nouveau souffle à ce secteur et, de manière générale, aux produits dérivés de l’artisanat ainsi qu’à ses principaux acteurs. L’événement, car c’en est un, a drainé de nombreux visiteurs venus, en curieux ou en admirateurs, contempler de près les œuvres et réussites des artisans-artistes. Leur curiosité a été satisfaite du moment qu’ils ont pu admirer des produits auxquels ils n’étaient pas habitués. En effet, les artisans ont travaillé la matière autrement. Avant, leur production répondait à des besoins de tous les jours sans trop se soucier des tendances nouvelles ou encore des goûts du jour. L’artisan est devenu également artiste. A sa création vient s’ajouter la touche du designer. Ce dernier, au fait des modes, a apporté la touche nécessaire pour rendre moderne un produit artisanal. Une jonction, pour ne pas dire fusion, entre deux visions, deux touches. La première fonctionnelle, la seconde purement artistique. L’objet artisanal n’est, dès lors, plus un ustensile, un habit, ou encore moins un objet décoratif. Il devient œuvre d’art. D’ailleurs, les produits exposés portent tous la touche de designers de renommée. L’artisanat s’est donc mis en mouvement. Ce qui, par la force des choses, a fait des artisans marocains une nouvelle génération de créateurs. Comme c’est le cas par exemple d’Amina Agueznay qui ne renie pas la tradition, tout en donnant libre cours à son imagination et à sa fantaisie créatrice. Sous ses doigts, les matériaux les plus inattendus s’assemblent, s’harmonisent et se transforment en parures dignes des princesses des mille et une nuits. Ou encore le parcours atypique et exceptionnel de Soumiya Jalal où le Nord rencontre le Sud. Un design, des textures originales font d’elle une personnalité respectée dans son univers.O.H & J.E.H

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc