×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Le cinéma méditerranéen s’invite à Tétouan

Par L'Economiste | Edition N°:2984 Le 18/03/2009 | Partager

. Une trentaine de films et documentaires en compétition. Des hommages rendus à Youssef Chahine et Hassan SkalliDE beaux films seront projetés à Tétouan du 28 mars au 4 avril prochains, lors du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan. L’occasion aussi de visiter cette petite ville pleine de charme, surnommée par les poètes arabes «La colombe blanche». C’est la Fondation du festival international du cinéma méditerranéen, présidée par Nabil Benabdallah (actuellement ambassadeur du Maroc en Italie), qui organise cette 15e édition. Des dizaines de longs et courts métrages et des documentaires marocains et étrangers seront projetés au cinéma Teatro espanôl (fondé en 1916, rénové en 2008 et d’une capacité de 1.100 places), au cinéma Avenida (fondé en 1945, rénové en 1996, d’une capacité de 1.100 places) et à l’Institut français de Tétouan, d’une capacité de 105 places. Des pass pour tout le festival seront en vente à 50 DH pour les adultes et 30 DH pour les étudiants. Les tickets d’entrée pour chaque film sont fixés à 10 DH. Comme chaque année, une compétition officielle se déclinant en trois catégories (longs métrages, courts métrages et films documentaires) sera organisée. Douze longs métrages récents de divers pays seront en lice. C’est «Le temps des camarades» de Mohamed Chrif Tribak qui représentera le Maroc. Onze courts métrages seront en concurrence, parmi lesquels «Izorane» de Alaoui Lamharzi Az Alerabe, et «Le général» de Mourad Elkhaoudi et Saad Tsouli. De même, onze documentaires participeront au concours. Celui de Hakim Belabbès «Ces mains-là» représentera le Maroc. Le jury de fiction sera composé notamment du réalisateur marocain Jilali Ferhati, de Zakia Tahiri, actrice et réalisatrice, Robert Alazraki, directeur de la photographie en France, et Azucena Rodriguez Pomeda, réalisatrice espagnole. Le jury documentaire comportera entre autres le réalisateur marocain Noureddine Gounajjar, Mai Mesri, réalisatrice palestinienne et Michel Serceau, universitaire français. Dans la catégorie long-métrage, six prix de 30 à 70.000 DH seront décernés. Dans celle du court-métrage, trois prix de 10 à 35.000 DH seront attribués. Enfin, un prix de 40.000 DH couronnera le succès du meilleur documentaire. Parallèlement, le festival présentera une sélection de films de qualité, qui se sont distingués en salles. Une rubrique «rétrospective du cinéma espagnol » est prévue, avec la projection des meilleurs films ibériques d’hier et d’aujourd’hui. Des hommages seront rendus au réalisateur égyptien Youssef Chahine, décédé en juillet dernier au Caire et au réalisateur marocain Hassan Skalli, qui s’est éteint en août dernier à Rabat. Enfin, une série de rencontres se tiendront à la Maison de la Culture, à l’Institut national des beaux-arts et à l’Institut Cervantès de Tétouan. Le budget du festival s’élève à 5,5 millions de DH. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc