×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Bourse: La progression se maintient

Par L'Economiste | Edition N°:3416 Le 02/12/2010 | Partager

Pour la troisième journée, la Bourse clôture à la hausse. Au terme de la séance du mercredi 1er décembre, le baromètre de toutes les valeurs s’apprécie de 0,64% à 12.302,58 points. De son côté, l’agrégat des valeurs les plus liquides fait un peu mieux avec une progression de 0,65% à 10.049,92 points. Par conséquent, leurs performances annuelles culminent à 17,80% pour le Masi et 18,73% pour le Madex. Dans la foulée, la capitalisation avance à 561,5 milliards de DH.Côté variations, Involys retrouve la tête des plus fortes performances au profit de Cosumar. Le titre réserve à la hausse et se bonifie de 6% à 239,55 DH. Il gagne 13,55 DH de plus que son cours de la veille. Loin derrière, Oulmès se place second avec une progression de 5,41% à 565 DH. Dans de moindres proportions, Maghrebail avance de 4,02% à 750 DH. Performance également pour Maghreb Oxygène qui gagne 3,77% à 275 DH. Lesieur Cristal ferme, pour la seconde séance consécutive, la marche des meilleures performances avec une hausse de 3,72% à 1.450 DH. Ces progressions sont, cependant, contrebalancées par la contre-performance de la valeur Colorado. Celle-ci concède 2,72% à 100,20 DH. Régression également pour Afriquia Gaz qui se déleste de 1,95% à 1.460 DH. Idem pour Ennakl, qui se replie de 1,58% à 68,56 DH. Dans de moindres proportions, CIH lâche 1,19% à 333 DH. Médiaco Maroc s’en sort mieux avec un léger recul de 0,75% à 138,30 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 50 valeurs parmi lesquelles 29 sont en hausse, 12 en recul et 9 stagnent. Par ailleurs, le volume d’affaires se réduit. Il a été divisé par deux par rapport à celui de la séance de la veille. Exclusivement réalisé sur le marché de détail, il s’est élevé à 330 millions de DH (dont 2,5 millions de DH en obligations). Les valeurs Attijariwafa bank et CNIA Saada s’accaparent respectivement 134 et 65 millions de DH. Diac Salaf toujours suspendue.M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc