×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Eco-Consom

Belles de Chine

Par L'Economiste | Edition N°:47 Le 01/10/1992 | Partager

Exit le puritanisme légué par Confucius et Mao. L'ouverture politique de la Chine a conduit à l'ouverture des maisons closes. Fini le temps où les Chinois gardaient leurs forces pour la construction du socialisme. Shanghai offre des partenaires de bal, qui continuent les danses dans les arrières-salles. Canton accueille des prostituées de Russie. Les réseaux démantelés, sont à la dimension de la Chine: 7.000 prostituées, six cents établissements. Quant au bikini, il a été réhabilité par le Ministère de la Culture, car il permet de "mettre en valeur la beauté du corps féminin". Les volontés Deng Xiaping sont ainsi exécutées. Elles s'énoncent en "3 points": priorité à l'économie, ouverture et clôture du prolétariat. Le "costume 3 points" désigne désormais, en Chine, le bikini.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc