×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Logan part à la conquête de l’Est

Par L'Economiste | Edition N°:1848 Le 07/09/2004 | Partager

. La nouvelle berline sera commercialisée cette semaine en RoumanieSurnommée “la voiture à 5.000 euros”, la Logan, nouvelle berline de Dacia, la filiale roumaine de Renault, sera mise sur le marché à Bucarest jeudi prochain, avant d’être proposée dans les autres pays d’Europe centrale et orientale. Après la Roumanie cette semaine, puis les Balkans, notamment la Croatie, la Serbie et la Macédoine, la Logan sera lancée en Turquie, lors du salon de l’automobile d’Istanbul en novembre prochain. Par ailleurs, la commercialisation de la nouvelle berline commencera à la mi-2005 au Maroc, en Colombie et en Russie, où le modèle sera assemblé. Voulue dès 1999 par le PDG de Renault, Louis Schweitzer, cette voiture familiale bon marché, mais aussi “moderne et fiable”, a été “un véritable défi et un travail de fond inhabituel pour les ingénieurs”, ont estimé les responsables de Dacia, lors du premier test routier de la Logan vendredi et samedi dernier, en Cappadoce, dans le sud de la Turquie.Pour respecter “un cahier des charges très strict” au niveau des coûts, les concepteurs du projet “X 90” de la Logan, ont assemblé un véritable “patchwork”, de pièces amorties sur des modèles existants du groupe Renault, mais aussi sur des innovations spécifiques au nouveau modèle de Dacia. Ainsi, la “plate-forme B” de la Logan est la même que la Micra sortie en 2002 par Nissan, la filiale japonaise du constructeur français, ou que de la Modus de Renault, qui sort cette semaine en France. Quant aux deux moteurs essence proposés dans un premier temps, ce sont les 1,4 et 1,6 l de la Clio.Prochainement, la Logan doit être déclinée en break et en pick-up et proposera aussi une version Diesel. Elle sera vendue sous la marque Dacia en Europe de l’est, y compris en Ukraine, ainsi qu’au Moyen-Orient et au Maghreb, mais sous la marque Renault en Asie et en Amérique latine, ainsi qu’en Russie, “pour des raisons historiques”, a précisé de son côté Luc Alexandre Ménard, président de Dacia et de la filiale turque de Renault. D’ici septembre 2005, le modèle devrait être commercialisé dans 35 pays, précise-t-il.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc