×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Des idées pour le tourisme
L’ONMT régionalise les budgets de promotion

Par L'Economiste | Edition N°:1848 Le 07/09/2004 | Partager

. Ils seront attribués selon la taille de la destination et la collecte de la TPT L’Office national marocain de tourisme (ONMT) réoriente son budget. Il s’agit de régionaliser, a expliqué son tout nouveau directeur, Abbes Azzouzi, lors d’une rencontre avec les professionnels de Marrakech, avec pour objectif donner une dimension régionale à la promotion. Concrètement, il s’agit d’appuyer les Conseils régionaux de tourisme (CRT) dans leurs actions promotionnelles de la destination, sous condition d’un plan de développement défini et entamé. Ce budget de soutien variera selon la taille de la destination. «En réalité, nous avons établi plusieurs critères, parmi lesquels la taille du marché, les structures de la ville, les nuitées réalisées et aussi le taux de collecte de la TPT (taxe de promotion touristique), afin de ne pas marginaliser les régions naissantes», insiste Azzouzi. Ainsi, Marrakech se taille la part du lion bien évidemment: près de 26% du budget de promotion régionale. Le budget n’est pas encore défini, mais la part du CRT Marrakech, qui a dû revoir à la baisse ses prétentions, est estimée dans une fourchette oscillant entre 20 et 30 millions de DH. Bien qu’allouée au CRT, le gestionnaire de cette dotation reste l’Office qui approuvera le budget des CRT. En parallèle, l’ONMT continue d’assurer les campagnes promotionnelles selon les pays émetteurs. Ainsi, il a défini plusieurs types de marchés: les stratégiques, tirés par la France suivie de l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne. Les marchés de l’avenir qui comprennent la Suisse, l’Italie, les Pays-Bas et enfin les marchés tactiques «où il est bon de continuer de faire de la promotion même modestement» à l’instar du Canada, les pays de l’Est et les USA. Certaines régions, comme l’Afrique, ont été négligées dans cette répartition. «Nous n’avons pas le choix: nous devons concentrer nos budgets sur des pays promoteurs. A titre d’exemple, dit Azzouzi, la Turquie et la Tunisie investissent en promotion uniquement sur le Royaume-Uni, près de 2 millions d’euros dans les annonces médias alors que le Maroc y investit la ridicule somme de 600.000 euros. Pour l’Allemagne, la Turquie programme près de 8 millions d’euros dans la promotion». Il est aisé alors de constater la différence au niveau des arrivées anglaises et allemandes.Des lacunes que le nouveau staff de l’Office espère combler, selon ses moyens. Rappelons que le budget global de l’Office est de moins de 400 millions de DH, dont les dépenses de fonctionnement. L’ONMT a par ailleurs commandité une étude de profils pour les quatre principaux marchés émetteurs en dehors de la France, à savoir l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie. Une étude qui devra définir le potentiel de chaque pays, le profil du touriste, les foyers d’émission par ville. «Nous allons vers une segmentation qui sera bénéfique à tous, à commencer par l’aérien», souligne le nouveau patron de l’ONMT.


Les deniers promotionnels?

UNE des grandes aberrations au niveau du budget de l’Office était le bureau de New York et ce, de l’avis de son directeur. Un bureau qui employait 6 personnes avec un budget de fonctionnement deux fois plus important que celui promotionnel. Devant cette aberration, l’ONMT a redéployé ce petit monde ne gardant qu’un seul responsable sur place, avec un bureau hébergé au siège new-yorkais de RAM. Le reste des budgets a été réaffecté à la promotion et ce en partenariat avec le bureau de la compagnie nationale. Un redéploiement qui fait pourtant grincer des dents!Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc