×
Inenvisageable
Inenvisageable Par Meriem OUDGHIRI
Le 18/04/2024

D’un côté des fenêtres grandes ouvertes d’opportunités, des corridors renforcés d’échanges, des rendez-vous d’importance qui arrivent… de l’autre, des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Profil d’une «très» jeune mariée

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:6709 Le 22/02/2024 | Partager

Il est certain que le mariage des mineurs au Maroc concerne presque exclusivement les filles. Les garçons, eux, ne sont que 4% à être concernés par la problématique. Il n’y a pas d’études concernant les conséquences mentales ou socio-économiques concernant le mariage des garçons, même si l’on peut supposer qu’elles peuvent être moins dramatiques.

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite