×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Enseignement - Ecoles: La bataille de l’innovation

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:6090 Le 10/09/2021 | Partager

Une chose est sûre, cette rentrée 2021-2022 sera riche en nouveautés. Les écoles ont fait preuve d’innovation et elles se sont donné les moyens de leurs ambitions. En plus de la mise en place du système bachelor par la plupart des établissements, ils ont aussi conçus de nouveaux programmes de Masters, de formations continues ou ont également peaufiné leur offre e-learning. Tandis que d’autres ouvrent de nouveaux campus ou redéfinissent leur stratégie. Zoom sur les nouveautés avec les patrons d’écoles.

■ UM6P: Un programme cybersécurité pour bientôt

hicham-el-habti-090.jpg

 Hicham El Habti, président de l’UM6P (Ph. L'Economiste)

En termes de nouveauté, l’Université Mohammed 6 Polytechnique ne lésine pas sur les moyens. Pour la prochaine rentrée, l’établissement lance une formation des sciences infirmières en partenariat avec l’université de Coventry, London. L’établissement démarrera également, à partir d’octobre 2021, la «School of Computer Science». Il s’agit d’une école d’ingénieurs spécialisée dans le numérique qui vise à former des étudiants et des chercheurs hautement qualifiés. Jusqu’à présent positionné sur la formation continue, l’Africa Business School se lance dans la formation initiale. Elle propose pour cette rentrée deux Masters en langue anglaise, à savoir: le Financial Engineering et l’International Management. L’université compte d’autres nouveautés. Elle démarre un master exécutif en «Résilience sociale et innovation territoriale en Afrique» qui sera dispensé au sein de la School of Architecture, Planning and Design (SAP+D) de l’UM6P. Pour l’automne 2021, un 3e campus baptisé 1337 MED ouvrira ses portes à Tétouan Shore. Ce dernier offrira une formation en développement informatique et codage totalement gratuite, accessible à tous, sans pré-requis. L’UM6P prévoit de lancer, en janvier 2022, un programme professionnel de cybersécurité, dispensée en ligne. La formation est conçue en partenariat avec EC-Council University.

■ HEM: Une formule e-learning inédite en marketing digital

hassan-sayarh-090.jpg

Hassan Sayarh, DG du groupe HEM
(Ph. privée)

Pour HEM, la rentrée devrait se faire en présentiel. La solution hybride, elle, sera gardée pour parer à toute éventualité... L’établissement n’a pas manqué de sensibiliser ses étudiants à la vaccination. Au niveau de la formation continue, HEM est en phase test d’une nouvelle formule e-learning. «Nous pensons que le e-learning est une technique, une pédagogie et une conception du cours à part. Nous avons noué un partenariat avec un organisme canadien qui fait partie de notre réseau. Ensemble, nous concevons un programme pilote d’une formation à 80% en distanciel», indique le DG. Le thème retenu pour cette expérience est le marketing digital. Une filière qui à le vent en poupe. L’objectif est de développer une expertise dans ce sens. «C’est une formule qui combine les modes synchrone et asynchrone, le cours avec teams, zoom, ... L’architecture des séances est conçue de façon à combiner toutes les formes. Une fois sur les rails, nous pourrons généraliser ce modèle pour d’autres disciplines, et pourquoi pas au niveau de la formation initiale», confie Hassan Sayarh. Le décret relatif à l’enseignement à distance est d’ailleurs paru au BO (6 septembre dernier). Ecoles et universités auront la possibilité d’offrir des formations partiellement à distance. Le cahier de charges du bachelor, aussi, prévoit cette option d’offrir des modules en distanciel.

■ Emlyon : Une nouvelle vision 2025

zineb-aouni-090.jpg

Zineb Aouni, DG emlyon business school campus Casablanca  (Ph: privée)

Emlyon business school a déployé son nouveau plan stratégique «Confluences 2025». Ce dernier se fixe comme objectif la formation des profils capables de relever les défis sociaux, technologiques et environnementaux. Il s’articule autour de trois axes, à savoir: l’engagement social et environnemental, l’excellence académique et l’internationalisation en réseau. «L’engagement social et environnemental constitue le fil conducteur pour toutes les formations de l’école. Le cours “Agir pour le climat” sera dispensé pour les étudiants afin de les former aux enjeux de la conversion écologique», souligne  Zineb Aouni, DG Emlyon campus Casablanca. L’offre de formation d’emlyon business school est en phase avec sa stratégie. Elle propose des formations adaptées à leur contexte et à leurs problématiques, tels que le Global BBA diplôme bac+4, de référence internationale. Ce programme s’appuie sur 4 grands piliers: l'entrepreneuriat, l'innovation, l'excellence et la dimension internationale.

■ Universiapolis: Une quarantaine de programmes de formation

aziz-bouslikhane-090.jpg

Aziz Bouslikhane, président d'Universiapolis  (Ph. L'Economiste)

Après l’ouverture de son pôle santé «Universia’Health» en 2020, Univesiapolis n’a pas chômé. Elle compte aujourd’hui plus de 40 programmes de formation répartis entre ces 5 écoles. Plus en détails, l'ISIAM proposera deux Bachelor, le premier en digital marketing et le second en finance management control auditing. L’école polytechnique, elle, dispensera un bachelor en Big data et Intelligence artificielle et un master en Efficacité énergétique et énergies nouvelles.  Pour l’école d’hôtellerie et de communication, Sup’h.com, plusieurs options de Bachelor sont proposées, à savoir : Gestion hôtelière et touristique, Entrepreneuriat touristique, Gestion événementielle, Communication digitale ou encore Communication publicitaire. Au niveau des Master management des services, l’établissement lance des formations en Management hôtelier et touristique, en Gestion événementielle et en Communication corporate. A l’école de droits, le système Bachelor sera opérationnel à cette rentrée pour les formations en droit privé et droit public en français ou en arabe. La toute nouvelle faculté des sciences de la santé propose des licences en orthophonie, en orthoptie et en psychomotricité. La licence en sciences infirmières offre différentes options tels que : Anesthésie et réanimation et les soins d’urgence et soins intensifs.

■ L’IGA rajoute 4 diplômes d’ingénieurs et 3 masters

mohamed-zaoudi-090.jpg

Mohamed Zaoudi, DG de l’IGA  (Ph: privée)

 L’IGA propose pour cette rentrée 4 nouveaux diplômes d’ingénieur. Il s’agit du programme «Automatique & informatique industrielle», «Développement logiciel & technologies de l’information», «Systèmes & réseaux informatiques» et «Télécoms, réseaux sociaux & systèmes embarqués». L’école enrichit également ses programmes avec trois nouveaux masters, à savoir Innovation & marketing digital, logistique et contrôle de gestion & direction financière. Tous seront proposés en partenariat avec l’université de Perpignan.
Tandis que dans certaines écoles d'ingénieurs publiques des e-labs ont été mis en place, l’IGA, elle, mise davantage sur le présentiel. «Des expérimentations à distance pourraient être intéressantes pour certaines matières (programmes informatiques, progiciels, administration réseaux et sécurité), mais ce n’est pas applicable pour la totalité des disciplines», souligne Mohamed Zaoudi, DG de l’IGA. «Notre expérience nous confirme que l’étudiant a toujours besoin d’un contact direct avec le matériel, surtout pour les disciplines techniques», appuie-t-il.

■ ESCA: Un campus flambant neuf

thami-ghorfi-090.jpg

Thami Ghorfi, président d’ESCA  (Ph. privée)

La grande nouveauté de ESCA est l’ouverture de son campus au sein du quartier des affaires, Casablanca Finance City. «Réel espace de vie, ce campus répond aux normes actuelles les plus avancées. Tout est mis en place pour servir l’épanouissement et l’accomplissement de nos étudiants, à travers notamment des espaces individuels et collectifs de travail, d’innovation et d’incubation, d’exposition, ainsi que des espaces pour s’adonner aux activités ludiques et sportives», précise Thami Ghorfi, patron de l’école. L’établissement lance également deux programmes bachelors. Il s’agit de l’International Bachelor in Business Administration – International BBA et le Bachelor Digital Business. Pour répondre aux besoins immédiats des entreprises, ESCA propose un nouveau master spécialisé en Management de la transformation digitale et un master en marketing digital. Ils seront ouverts aux étudiants ayant au moins une licence ou diplôme équivalent. «Dans le cadre de la formation continue, nous renforçons notre International MBA par une double diplomation avec le prestigieux HEC Liège», indique Ghorfi.

■ UM6SS: Une filière entièrement anglophone

chakib-nejjari-090.jpg

Chakib Nejjari, président de l’UM6SS

L’université Mohammed VI des sciences de la santé lance chaque année plusieurs nouvelles formations. Pour cette rentrée, un programme de Masters a été développé pour toutes les filières de l’université à savoir la médecine, la pharmacie, les sciences et techniques de santé, le génie biomédical, la santé publique et le management des établissements de santé. En plus des Masters, la faculté de médecine, par exemple, a conçu plusieurs masters adaptés aux besoins du secteur tels qu’en biologie des cancers, en immunologie-immunité-infection, en informatique de la santé et tout récemment en toxicologie environnement et santé. De son côté, la faculté des sciences et techniques de santé vient de lancer deux nouvelles formations en «pratiques avancées en oncologie et soins palliatifs» (master) et «Infirmier en néonatologie et pédiatrie» (licence professionnelle). En outre, l’Ecole supérieure de génie biomédical (ESGB) offre deux masters en physique médicale et en big data et intelligence artificielle. Afin de conforter son choix d’ouverture vers l’international, l’université a lancé pour sa faculté de médecine, une filière entièrement anglophone pour la rentrée universitaire 2021-2022.

Tilila EL GHOUARI

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite