×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:5886 Le 17/11/2020 | Partager

■ Marrakech/Education inclusive: Les inspecteurs sur les bancs de l’école

eleleve-086.jpg

L’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi a organisé, du 12 au 14 novembre à Marrakech, une formation sur l’éducation inclusive au profit des inspecteurs de l’enseignement primaire dans la région. Le Directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed El Karimi, a mis en exergue les objectifs du Programme national d’éducation  inclusive (lancé en 2019 en partenariat avec l’Unicef) des enfants en situation de handicap, qui vise à atteindre l’égalité des chances, encourager la scolarisation des élèves en situation de handicap, les réhabiliter, faciliter leur intégration et leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires.

■ Tétouan: Le nouveau siège du tribunal de première instance inauguré
Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader a procédé, vendredi, à l’inauguration du nouveau siège du tribunal de première instance et de la section de la justice de la famille à Tétouan. Réalisés pour un investissement d’environ 102,96 millions de DH, les différentes structures et dépendances de ce tribunal et de la section de la justice de la famille ont été érigées sur une superficie de 10.000 m2, dont 13.850 m2 couverte répartie sur trois niveaux. Le tribunal de première instance comporte notamment 72 bureaux, deux salles d’archives, des salles de comparution, une salle de détention, une salle des objets saisis, 6 salles d’audience, 2 bureaux réservés aux responsables judiciaires, deux autres pour les fonctionnaires, une salle de réunion et de formation et une bibliothèque.
De son côté, la section de la justice de la famille comprend 25 bureaux, deux salles d’archives, une buvette, un espace d’infirmerie, 2 salles d’audience, un espace de conciliation, et 2 bureaux pour les responsables judiciaires.o

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc