×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Emploi: L’hécatombe

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5879 Le 05/11/2020 | Partager
Malgré les mesures de soutien, plus d’un demi-million d’emplois perdus au 3e trimestre
Le taux de chômage des jeunes à 32,3%

Un véritable séisme! Plus d’un demi-million d’emplois ont été détruits au troisième trimestre en raison de la sécheresse et de la pandémie du coronavirus. Les salariés non déclarés, les emplois précaires, le travail sans contrepartie sont les premiers à faire les frais de la situation économique.

taus-de-chomage-079.jpg

Les femmes, les jeunes et les diplômés sont à des taux de chômage élevés. Ils dépassent la moyenne nationale de plusieurs points.

Malgré l’allègement des mesures de confinement et un léger redressement de l’activité au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent: - 8,7% contre -14,9%, au deuxième trimestre 2020, le coût social de la pandémie et de la sécheresse est implacable: 344.000 emplois ont été supprimés dans le monde rural contre 237.000 dans les villes. Ces chiffres englobent l’emploi rémunéré et non rémunéré, lequel est constitué surtout par les aides familiales.

perte-demploi-079.jpg

421.000 emplois rémunérés ont été perdus. L’emploi non rémunéré a reculé de 160.000 postes

Dans le détail, le secteur des «services» a perdu 260.000 postes dont 196.000 dans les villes. Ce qui s’est traduit par une baisse de 5,2% de l’emploi dans ce secteur. Dans l’agriculture forêt et pêche 258.000 postes sont supprimés: 260.000 en milieu rural contre une création de 2.000 emplois dans les villes. Le secteur de l’industrie y compris l’artisanat compte 61.000 emplois en moins:  44.000 en milieu urbain et 17.000 dans le rural, ce qui correspond à une baisse de 4,8% du volume de l’emploi dans ce secteur.

Les BTP ont connu une stagnation du volume d’emploi: 2.000 postes ont été créés dans les villes contre la suppression 1.000 emplois dans le rural. Comparativement au troisième trimestre 2019, le taux d’activité a baissé de 1,4 point à 43,5%.

Le recul est plus prononcé dans les campagnes et l’écart entre les hommes et les femmes s’est creusé davantage: il atteint 52,1 points, avec des taux d’activité respectifs de 69,9% et de 17,8%. Le taux d’emploi est en retrait de 2,8 points s’établissant ainsi à 37,9% au niveau national. Là aussi, le gap entre les hommes et les femmes est important: 47,2 points avec des taux d’emploi respectifs de 61,9% et de 14,7%.

taux-sous-emplois-079.jpg

Le sous-emploi augmente. Au troisième trimestre, 1,18 million de personnes sont sous employées. Le sous-emploi est constitué de deux composantes. La première est liée au nombre d’heures travaillées et la deuxième à l’insuffisance du revenu ou à l’inadéquation entre la formation et l’emploi exercé

L’évolution de la situation sanitaire et la probabilité d’un reconfinement ne permettent pas d’envisager les prochains mois avec sérénité. Le Centre marocain de conjoncture table désormais sur une contraction de -6,6% du PIB. Au total, le nombre de chômeurs a augmenté de 368.000 passant de 1,1 à 1,48 million, enregistrant ainsi une hausse de 33%.

Le taux de chômage a pris 3,3 points et s’est établi à 12,7%. Il a enregistré une forte hausse aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain: 6,8% dans les campagnes et 16,5% dans les villes. Le phénomène touche surtout les jeunes, les diplômés et les femmes. À titre d’exemple, les jeunes âgés de 15-24 ans sont à un taux de chômage de 32,3% dépassant ainsi la moyenne nationale de 19,6 points.

Khadija MASMOUDI

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc