×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Economie

La «scripturalisation» des paiements reste faible

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5870 Le 22/10/2020 | Partager
Un niveau d’à peine 7,6 transactions par habitant par an
Les règlements par chèque, carte, virement… progressent tout de même en 2019

Même si le cash reste prépondérant dans l’économie marocaine, les moyens de paiements scripturaux (chèque, carte, virement, prélèvement, lettre de change…) prennent de plus en plus d’importance. Le nombre global de moyens de paiements scripturaux échangés en 2019 a atteint 272 millions opérations équivalent en valeur de 3.597 milliards de DH, en hausse de 4,8% par rapport à 2018...

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc