×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Derb Ghallef: Comment le Covid «formalise» l'informel

Par Amin RBOUB | Edition N°:5832 Le 31/08/2020 | Partager

Fromages, chocolat, thon, café, détergents, biscuiterie, confiture, pâte à tartiner ... Les magasins de Derb Ghallef à Casablanca sont toujours pleins de marchandises produites en Espagne, malgré l'arrêt des flux de la contrebande en provenance de Sebta et Mellilia. Selon des commerçants sur place, depuis quelques mois, la marchandise arrive via des conteneurs depuis les ports de Tanger et de Casablanca. Des sociétés marocaines «d’import-export dédouanent la marchandise et alimentent» le marché local. Les prix ont subi des hausses substantielles compte tenu a priori des droits de douane.
A.R.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc