×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5779 Le 10/06/2020 | Partager

• Déconfinement: El Othmani aujourd’hui chez les députés
Le chef du gouvernement a avancé sa sortie devant les députés d’une journée. Programmée initialement le 11 juin, le chef du gouvernement devra présenter, aujourd’hui mercredi, la stratégie de levée de l’état d’urgence sanitaire, dans le cadre de la séance mensuelle des questions de politiques publiques.
M.A.M.

• Les conseillers s’adaptent au déconfinement
La Chambre des conseillers a anticipé la sortie du chef du gouvernement sur la stratégie de déconfinement, prévue aujourd’hui. La réunion du bureau de la 2e Chambre, lundi dernier, a décidé d’adapter l’organisation des séances plénières et des commissions pour les prochaines semaines. Depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, chaque groupe parlementaire pouvait être représenté par 2 membres seulement. Désormais, ce quota passe à la moitié des membres de chaque groupe lors des séances plénières. Cela est prévu du 10 juin jusqu’au 10 juillet. Par la suite, la 2e Chambre prévoit un retour au fonctionnement normal, «si l’évolution de la situation épidémiologique le permet».
M.A.M.

• Deux nouveaux administrateurs au conseil de Wafa Assurance
Le Conseil d’administration de Wafa Assurance vient de s’enrichir de deux nouveaux administrateurs indépendants. Il s’agit plutôt de deux administratrices, Marie-Laure Mazaud et Magali Noé qui ont été cooptées pour des mandats de 6 ans chacune. Ces deux nominations permettent de renforcer la gouvernance de la compagnie ainsi que la supervision de deux chantiers stratégiques que sont le développement en Afrique et le digital.  
M.A.B.

• Bourse: Evaluation «positive» de la transparence post-marché   
La Bourse de Casablanca s’offre une belle reconnaissance à l’international… pour sa transparence. La place boursière marocaine a obtenu une notation «positive» dans le cadre de l’évaluation que publie l’Autorité Européenne des Marchés Financiers (ESMA). Il s’agit d’une opinion actualisée sur la transparence post-marché sous la directive européenne MiFIDII et le règlement européen MiFIR, à laquelle est annexée une liste de 136 marchés, de 25 pays. La Bourse de Casablanca est seulement la seconde place africaine à figurer dans cette liste. Outre le cadre législatif et réglementaire encadrant le post marché et les règles non discrétionnaires régissant les négociations sur le marché, assurant le bon dénouement des transactions, la place de Casablanca dispose d’un cadre de régulation et d’une supervision assurée par une autorité de marché indépendante. Sans oublier, la transparence du marché qui est garantie par la publication d’informations relatives aux transactions conclues.
M.A.B.

• Impôts: Oups et re-oups!
Le 9 mars 2020, par l’opération PROV ATD 194/2020, la perception de Sidi Maarouf a retiré une somme importante d’un compte bancaire privé, soit 13.846,99 DH. La banque, la BMCI, n’a pas averti son client. Pas plus que la perception n’a averti son contribuable. Quatre jours plus tard, le 13 mars, la perception de Sidi Maarouf a remboursé la somme, au centime près, mais toujours sans prévenir sa victime. L’histoire n’est pas finie. Ce même 13 mars 385,00 DH ont été siphonnés sur le même compte pour… «frais ATD». Pour autant qu’on puisse comprendre, la perception de Sidi Maarouf qui n’en est pas à ses premiers exploits, s’est trompée. Mais au lieu de s’excuser, elle efface sa faute et laisse à sa victime une addition de 380,00 DH à payer. Quant à la banque, elle a manqué à ses devoirs puisqu’elle n’a pas averti son client de l’Appel à Tiers Détenteur, client auquel elle prélève, chaque mois, 107,10 DH de frais divers!
J.R.

• Dépistages en entreprises: 1 cas positif sur plus de 14.000!
Jusqu’au dimanche 3 juin, le ministère de la Santé a effectué 14.152 dépistages du Covid-19 en entreprise. Selon le ministre Khalid Aït Taleb, un seul cas positif a été détecté. Le taux de positivité des tests est ainsi marginal. Un bon signal pour la reprise de l’activité économique.
A.Na

• Label’Vie: Des Sas de désinfection
Label’Vie poursuit ses efforts pour limiter les risques de propagation du coronavirus. Le groupe prévoit d’installer des sas de désinfection devant l’entrée de ses magasins et une arche de désinfection de sa plateforme logistique. Toutes les enseignes confondues sont concernées par ces installations. Le groupe qui ambitionne de pouvoir couvrir près de 80% du parc rapidement offre la connexion wifi aux clients pour que l’attente leur soit agréable. Le temps de passage dans le sas est estimé à 30 secondes par personne!
M.A.B.  

• Les auxiliaires de justice dans le flou total
La fin du confinement est programmée en principe pour le 10 juin. Ce n’est pas pour autant la grande joie chez les auxiliaires de justice notamment les notaires. Le décret-loi relatif à l’état d’urgence sanitaire a suspendu les délais, les notifications (Cf. n°5721 du 18 mars 2020). «Nous sommes en période blanche depuis presque trois mois. La reprise des délais est prévue le 11 juin. Il y aura une ruée vers les administrations (notamment d’état civil) et les juridictions», témoignent des praticiens. C’est le flou total à quelques jours de la date butoir. L’exécutif n’a pas pris la peine d’informer à l’avance l’opinion publique notamment sur les mesures d’accompagnement.
F.F   

• Wi9aytna: Plus de la moitié des sondés disent non!
L’application de traçage numérique «Wi9aytna» a fait l’objet d’un sondage sur L’Economiste et les résultats dans les trois plateformes (site internet, pages Twitter et Facebook) confirment une tendance: plus de la moitié des sondés (56,4%) affirment qu’ils ne vont pas l’installer et l’utiliser. Sur notre site www.leconomiste.com, 571 votants ont dit «non» contre 424 qui approuvent l’utilisation de l’application.
E.M.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc