×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5652 Le 11/12/2019 | Partager

    ■ Ryan Reynolds se moque d’une pub dans une pub
    L’acteur Ryan Reynolds a enflammé internet en se moquant dans une pub de Noël pour sa marque de gin d’une autre pub de Noël accusée de sexisme aux Etats-Unis. Tout a commencé à la mi-novembre lorsqu’est sortie à l’approche des fêtes une publicité de la marque Peloton, spécialisée dans les appareils de fitness connectés. Une mère de famille y reçoit à Noël, de la part de son mari, un vélo d’appartement dernier cri. Après avoir filmé sa transformation au fil des mois, elle remercie chaleureusement son autre moitié, les larmes aux yeux, pour ce cadeau providentiel. La publicité a été raillée sur les réseaux sociaux pour son côté sexiste, et Peloton a vu son action lourdement reculer ces dernières semaines à la Bourse. Ce «bad buzz» a inspiré Ryan Reynolds pour une publicité pour sa marque de gin Aviation, lancée vendredi à la télévision américaine. On y retrouve notre mère de famille, cette fois-ci entourée de deux amies à la table d’un bar. «Tu es en sécurité ici», lui dit l’une d’entre elles.

    ■ «Pepe la grenouille» et un petit cochon défilent dans les rues

    cari-insolite-052.jpg

    Au milieu de la foule qui a envahi dimanche les rues de Hong Kong pour la grande marche marquant les six mois de contestation, une centaine de manifestants avaient la tête couverte d’un immense casque de «Pepe la grenouille» ou de celui d’un joli petit cochon. Depuis le début du mouvement, les manifestants pro-démocratie ont adopté des animaux populaires de dessins animés, notamment un mignon cochon, un Shiba Inu, chien de race originaire du Japon, et «Pepe la grenouille». Les forums en ligne utilisés par les militants pro-démocratie pullulent d’images de ces mèmes. Dimanche, un groupe de militants s’est joint au grand rassemblement avec le visage couvert d’immenses casques colorés en fibre de verre représentant «Pepe», le cochon ou encore un chien shiba. Ces immenses têtes chancelantes émergeaient au milieu de la foule. «Derrière chaque casque, il y a l’histoire du peuple de Hong Kong qui souffre», a expliqué Simon Lau, un ex-conseiller du gouvernement hongkongais qui a fondé une radio pro-démocratie en ligne, Sing Jai. Il a expliqué à l’AFP que 117 de ces masques ont été conçus ces dix derniers jours. «Face à la brutalité policière et à la tyrannie, nous voulons que les habitants de Hong Kong continuent à faire preuve d’humour, de confiance et de pensée positive», a-t-il ajouté.
    Rony Wong, un géomètre âgé d’une trentaine d’années, portait un masque de «Pepe» surmonté d’un couvre-chef d’infirmière pour rendre hommage aux professionnels de santé venus en aide aux personnes blessées lors des manifestations.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc