×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: La nouvelle gare routière en service

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5626 Le 31/10/2019 | Partager
    Des installations pour amélio­rer le traitement des voyageurs par autocar
    Elle permettra de déconges­tionner le centre-ville et amélio­rer la circulation
    tanger-nouvelle-gare-routiere-026.jpg

    La nouvelle gare entrera en service dès ce 1er novembre. Les dernières retouches sont en cou rs pour préparer son ouverture aux voyageurs (Ph. Adam)

    La nouvelle gare routière de Tan­ger sera opérationnelle dès ce vendredi. La Mairie de Tanger vient d’en annon­cer l’inauguration, dès ce 1er novembre avec une mise en exploitation immédiate. Installée à la périphérie de la ville, sur la rocade reliant la RN1 à la RN2, la nou­velle gare s’étend sur près de 5 hectares avec un investissement total de près de 55 millions de DH.

    L’ensemble du trafic de voyageurs sera transféré vers cette nouvelle gare, l’ancienne sera alors condamnée. Le de­venir de ses installations n’est pas encore connu, mais tout porte à croire qu’elles seront transformées en espaces verts.

    La nouvelle gare répond à plusieurs objectifs, le plus important reste celui du désenclavement de l’actuelle gare, en plein centre-ville. Son déplacement en périphérie permettra, sans aucun doute, d’améliorer la circulation, surtout au ni­veau du rond-point de la Ligue Arabe où l’ancienne gare est installée depuis près de trois décennies. Ce rond-point est l’un des plus importants de la ville, l’un des points noirs aussi. C’est à son niveau que se croisent les pénétrantes issues de la route de Rabat et la route de Tétouan vers la RN2.

    La gare permettra aussi de doter la ville d’installations modernes en matière de transport urbain avec une séparation entre les flux de départ et d’arrivée et des espaces communs dignes d’une ville parmi les plus mo­dernes du pays.

    La nouvelle gare disposera aussi d’importants espaces de parking, tant pour les auto­cars que pour les grands taxis. Elle disposera aussi d’un parking dédié aux visiteurs, un luxe que ne pou­vait se permettre le voyageur dans l’ancienne gare.

    Le projet fait partie du pro­gramme Tanger-Métropole de mise à niveau urbaine avec plus de 7 milliards de DH en matière d’in­vestissements. Ses travaux ont été lancés en 2015, en paral­lèle avec ceux du marché de gros et celui du palais de la culture qui ne tarderaient pas à entrer en service, selon plusieurs sources à la Mairie.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc