×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Foot: Les matchs se gagnent aussi sur les réseaux sociaux

    Par Karim Dronet | Edition N°:5602 Le 27/09/2019 | Partager
    Les clubs de la Botola totalisent 9,1 millions de fans
    Une étude réalisée par Iquii et l'Observatoire français du sport business
    Le Raja est classé 21e au niveau mondial
    foot_web_002.jpg

    Toute proportion gardée, le football marocain n’a pas à rougir de sa visibilité sur les réseaux sociaux. Sans se mesurer aux marques mondiales comme le Réal Madrid, le FC Barcelone, le Bayern Munich ou encore la Juventus de Turin et le Paris Saint Germain, la visibilité de ténors du championnat national de première division tient la comparaison avec certains clubs «historiques» européens.

    Sur Facebook, le Raja de Casablanca compte environ 4,3 millions de fans contre 1,4 million pour le Wydad de Casablanca. Le Moghreb de Tétouan arrive troisième avec près de 885.000 followers. Les Aigles Verts talonnent ainsi de prestigieux clubs comme le FC Naples qui comptent  4,4 millions de fans ou encore l’Olympique de Marseille avec 5,3 millions de fans.

    En termes d’impact sur les réseaux sociaux, le Raja arrive au 21e rang mondial! Cette réalité est également confirmée par Vincent Chaudel, membre fondateur de l’Observatoire français du sport business. Ce dernier estime «qu’en dehors des top clubs européens, les leaders marocains disposent de communautés comparables.

    Voilà une véritable opportunité pour le football marocain, à savoir miser sur le social média pour développer ces communautés, pour se connecter avec notamment la diaspora et monétiser cette audience auprès des annonceurs et des sponsors. Il suffit de rapprocher les derniers contrats équipementiers de grands clubs et la taille de leurs communautés pour se rendre compte qu'une corrélation existe bel et bien».

    Les principaux équipementiers présents sur le marché européen sont évidemment Adidas et Nike. Sur quelque 1,5 milliard de fans, Adidas draine 618,4 millions et Nike, 474,4 millions. Ce sont eux qui équipent d’ailleurs les clubs européens qui totalisent le plus grand nombre de followers sur les réseaux sociaux.

    Au sommet de cette hiérarchie du football européen, on retrouve le Real Madrid et le FC Barcelone qui arrivent largement en tête du nombre de fans sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et YouTube) avec 226,7 millions de fans pour les Merengues et 219,1 millions pour les Catalans.

    Sur le réseau Facebook, le Réal truste à lui seul quelque 33 millions de fans et le FC Barcelone près de 31 millions. Ce n’est donc pas un hasard si Adidas équipe aujourd’hui le Real Madrid et Nike le FC Barcelone. Le Real Madrid a officialisé en avril dernier son nouveau contrat d'équipementier avec Adidas, prolongé jusqu'en 2028. Le montant est estimé à 120 millions d'euros par an, un record dans le monde du football!

    Notez enfin qu’au classement du nombre de fans sur les quatre principaux réseaux sociaux, viennent ensuite les clubs anglais, Manchester United et Chelsea FC, avec un total de près de 127 millions de fans pour les Red Devils et 81,4 millions pour les Blues.

    Le digital, l’avenir des clubs marocains

    Que ce soit en Europe ou au Maroc, il y a aujourd’hui un fort engouement pour Instagram qui totalise plus de fans que Tweeter alors que ces réseaux sociaux ne sont pas encore très développés au Maroc. Ainsi, en Europe, plus de 406 millions de fans suivent les exploits de leurs stars sur Instagram contre plus de 308 millions sur Tweeter.

    Au Maroc, dans une moindre mesure, Instagram est également plus populaire que Tweeter avec  1,2 million de fans pour le premier et seulement 163.000 pour le second. Le podium marocain des réseaux sociaux pour les clubs de football place YouTube en troisième position, derrière Facebook et Instagram, avec 371.000 fans. Là aussi, c’est le Raja de Casablanca qui domine largement ses concurrents avec 286.000 followers.

    Le Moghreb de Tétouan occupe la deuxième place du classement sur YouTube, mais loin derrière les Casablancais, avec seulement 38.000 fans. Il faut d’ailleurs reconnaître à ce sujet que la Web TV mise en place par le Raja de Casablanca connaît un vif succès avec 289.000 abonnés. Forts de ces constatations, les clubs marocains de football ont aujourd’hui tout intérêt à investir dans le digital pour chercher de nouvelles niches de développement.

    Et là encore, c’est le Raja de Casablanca qui a ouvert récemment la voie en s’associant avec la plateforme de billetterie en ligne, guichet.ma. Pour la première fois au Maroc, un club de football a lancé une billetterie en ligne lors de la rencontre amicale qui a opposé en août dernier le Raja au Real Bétis. Souscrite par plus de 3.000 supporters du Raja, cette billetterie en ligne présente plusieurs avantages.

    La présence d’un code-barres sur le billet sécurise l’achat et garantit l’entrée au stade par des portails électroniques. Cela permet aussi d’éviter le marché noir et les files d’attente pour acheter un billet aux différents points de vente souvent pris d’assaut par les fans.

    Le Raja a également marqué cette année sa présence sur le site de vente en ligne, Jumia.ma, en proposant aux internautes d’acheter des maillots et des casquettes collector. En axant aujourd’hui sa communication sur le numérique, le club casablancais a pris quelques longueurs d’avance sur les autres clubs marocains qui hésitent encore à franchir le pas du digital.

    Pourtant, la question ne devrait même plus se poser. La communication digitale est un passage obligé pour les clubs de football qui veulent asseoir leur notoriété et conquérir annonceurs et sponsors.

    Karim DRONET

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc