×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Départ de Faraj: Le Syndicat démocratique réagit

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5595 Le 18/09/2019 | Partager

    «Mohamed Benchaâboun, ministre des Finances, assume toute la responsabilité de la démission d’Omar Faraj à la tête de la Direction générale des impôts!». Les propos ont été tenus par Mohamed Daidaa, SG du Syndicat démocratique des Finances sur les ondes de Radio Atlantic. Le syndicaliste estime que la mise en œuvre des recommandations des 3e assises de la fiscalité était à l’origine du départ de Faraj. «Il y a malheureusement aujourd’hui une résistance à la réforme, à la transparence, l’honnêteté. Pour l’administration fiscale, c’est une grosse perte».

    H.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc