×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Juniors entreprises: Belle moisson pour Injaz Al-Maghrib

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5592 Le 13/09/2019 | Partager
    7 juniors entreprises primées sur 22
    Dart’App et Small Brain représenteront le Maroc au Sultanat d’Oman

    Les deux prétendants marocains au titre de meilleure Junior entreprise arabe du réseau Injaz sont désormais connus: Dart’App et Small Brain. La première est composée d’étudiants de la Faculté des sciences économiques, juridiques et sociales de Souissi (Rabat). L’équipe s’inspire du modèle de financement Daret (la tontine à la marocaine), qu’elle digitalise afin de proposer une offre alternative aux crédits classiques.

    L’application permet aux utilisateurs de constituer une épargne. Les étudiants de Dart’App ont également remporté le prix i-Tech d’Inwi. La deuxième équipe à représenter le Maroc est Small Brain, de la catégorie lycée. La junior entreprise composée d’élèves du lycée technique Al Farabi de Salé vise à vulgariser la science, la technologie et la robotique chez les enfants de 7 à 12 ans à travers des ateliers de formation.

    Les deux équipes représenteront le Maroc du 4 au 7 novembre prochain à Mascate, au Sultanat d’Oman, lors de la compétition de la région Mena des 14 pays membres du réseau Injaz Al-Arab. Leur sélection marque l’aboutissement d’une compétition nationale qui couronne les 6 meilleures junior entreprises 2019 d’Injaz Al-Maghrib.

    Les phases finales de la compétition se sont déroulées à Casablanca. Elles ont réuni 22 équipes venues d’une vingtaine de villes: Laâyoune, Tétouan, Tanger, Marrakech, Oriental, Safi, Meknès, Fès, El Jadida, Rabat… Les lauréats nationaux sont Easy Fish de Safi, prix du développement durable de Nareva, Be Safe de Laâyoune, prix de l’innovation de Boeing, BEP de Marrakech, prix de la R&D de Managem, Eco-Tire de Casablanca, prix de l’éco-citoyen de Vivo energy, Kitapp de Casablanca, prix du meilleur service de Citi Bank.

    Les juniors entreprises primées lors de cette édition développent dans leur majorité des projets de valorisation de déchets: recyclage de pneus en meubles décoratifs, préparation d’engrais et pesticides à base de déchets organiques, recyclage de restes de poissons en croquettes pour animaux domestiques et engrais biologiques…

    «Nous ne sommes pas dans du virtuel. Il s’agit de vraies entreprises avec un véritable business modèle et des produits commercialisés. Ces juniors entreprises ont un capital, avec des actions valant 20 DH chacune. Pour être abordable, le capital est plafonné à 2.000 DH», fait valoir Laila Mamou, PDG d’Injaz Al-Maghrib.

    Pour être éligible et se qualifier à la compétition, les jeunes entrepreneurs en herbe sont tenus de remettre un rapport annuel exhaustif, constituer un capital, un comité de direction de 6 personnes au maximum, animer un stand d’exposition ou encore présenter le projet devant un jury de professionnels.

    Reconnue d’utilité publique, Injaz Al-Maghrib est une association créée en 2007 à l’initiative du groupe Al Mada, l’un des principaux donateurs. L’initiative se fixe pour mission de développer les compétences entrepreneuriales et managériales des écoliers du primaire, des lycéens et étudiants grâce à la méthode de l’apprentissage par l’action appelée «learning by doing».

    L’objectif est de consolider les ponts entre le monde de l’enseignement et celui de l’entreprise. Le rôle d’Injaz est d’aller recueillir des fonds et recruter des bénévoles (des cadres d’entreprises). Ces derniers assurent les formations et aident les jeunes à développer une meilleure compréhension de l’entreprise et du tissu économique.

    «Plus de 140.000 jeunes ont été formés par Injaz depuis 2007. Plus de 42.000 jeunes ont été formés au Company program ces deux dernières années», fait valoir Hassan Ouriagli, PDG d'Al Mada, membre fondateur d’Injaz Al-Maghrib. Concrètement, Injaz adapte aux spécificités du contexte marocain des programmes de Junior Achievement Worldwide. Depuis mai 2018, les programmes «Notre Commune» et «Company Program» sont inscrits dans les curricula du primaire, du secondaire et des étudiants.

    L’initiative en chiffres

    injaz_al-maghrib_092.jpg

     

    Plus de 140.000 jeunes formés à l’entrepreneuriat depuis 2007
    Plus de 5.000 conseillers bénévoles mobilisés
    90 entreprises partenaires
    22 implantations et autant de compétitions régionales
    198 juniors entreprises en 2019
    12 programmes ciblant les écoliers, collégiens, lycéens, étudiants et coopératives

    M.Ko.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc