×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    5,4 millions de touristes au premier semestre

    Par Nadia DREF | Edition N°:5574 Le 15/08/2019 | Partager
    Une hausse de 6,6% par rapport à 2018
    Les MRE cumulent 2 millions d’arrivées
    France, Italie, Espagne, Allemagne… les marchés restent dynamiques
    touriste_074.jpg

    Malgré les stratégies sectorielles, le Maroc n’a pu drainer qu’un million de touristes étrangers supplémentaires entre le premier semestre 2010 et la même période de 2019. Un vrai gâchis!

    Les indicateurs du secteur du tourisme sont au vert. Au premier semestre, les arrivées internationales ont augmenté de 6,6%. Au total, ils étaient 5,4 millions de touristes à se rendre au Maroc. Dans ce chiffre, les Marocains résidant à l’étranger ont cumulé plus de 2 millions d’arrivées (+7,1%) dont près du quart a été enregistré durant le seul mois de juin qui a coïncidé avec Ramadan. Par ailleurs, tous les principaux marchés émetteurs affichent de fortes progressions: l’Italie (+12%), la France (+9%), l’Espagne (+8%), l’Allemagne (+8%), la Hollande (+7%), la Belgique (+6%), le Royaume-Uni (+6%) et les Etats-Unis (14%).

    A fin juin, les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont atteint 11,46 millions, en progression de 5% par rapport à la même période de 2018. Sur ce total, la clientèle non-résidente totalise 8,3 millions de nuitées (+4,3%). Les Français arrivent en tête avec 2,36 millions de nuitées (+3%), suivis des Anglais (1 million soit +12%), des Allemands (896.280) et les Espagnols (412.253). Quant aux résidents, ils ont cumulé à fin juin 3,16 millions de nuitées (+8,5%). Par destination, les nuitées restent largement concentrées sur les pôles Marrakech et Agadir qui ont absorbé à eux seuls 58% des volumes. La ville ocre en a attiré près de 4 millions suivie par l’axe Agadir-Taghazout qui en a abrité 2,65 millions (+4%). Casablanca, qui attire plus le tourisme d’affaires et le city-break, arrive en troisième place avec 1,03 million de nuitées (+2%). Tanger et Fès affichent également des bonnes performances (+11% et +4% respectivement).

    Par catégorie, les hôtels 4 étoiles arrivent en tête du classement avec 3,52 millions de nuitées (+8%), suivis des 5 étoiles avec 2,47 millions (+8%), des 3 étoiles avec 1,46 million (+7%) et des Hôtel Club avec 1,32 million (+9%). En revanche des contre-performances ont été enregistrées au niveau des résidences hôtelières dites deuxième catégorie (-8%) et les maisons d’hôte de deuxième catégorie (-3%). Reste qu’une bonne partie des touristes étrangers préfère passer par la plateforme Airbnb qui propose des locations auprès d’habitants au Maroc à partir de 18 euros par nuit.

    La grande majorité des 3,36 millions de touristes étrangers se rendent au Maroc par voie aérienne vu la multiplication des dessertes des compagnies low-cost. C’est ce qui explique d’ailleurs la baisse de 12% des arrivées au niveau de l’aéroport Mohammed V et les hausses enregistrées au niveau de Marrakech Ménara (+21%) et Rabat-Salé (+12%). L’aérien a totalisé à fin juin 2,86 millions d’arrivées en progression de 7% par rapport à la même période de 2018. La voie maritime a vu transiter 263.345 touristes étrangers, un chiffre en quasi-stagnation par rapport à l’année précédente. Tanger Med a vu ses arrivées augmenter de 16%. Vient ensuite la voie terrestre avec 229.288 visiteurs (+3%).

    Hausse de 25% des nuitées en juin  

    Au cours du mois de juin, le nombre des arrivées touristiques aux postes frontières s’est accru de 15% par rapport au même mois de l’année précédente de 2018, totalisant +14,5% pour les touristes étrangers et +15,3% pour les MRE. Saison estivale oblige, les principaux marchés émetteurs ont enregistré des hausses à deux chiffres: 17% pour la France, 14% pour l’Espagne et l’Allemagne, 16% pour l’Italie, et 15% pour la Belgique et la Hollande. Même tendance enregistrée par le flux des MRE qui étaient 492.341, surtout pendant la période du Ramadan.  
    Par ailleurs, les nuitées ont augmenté de 25% en juin comparées à la même période un an auparavant (+16% pour les touristes non résidents et +51% pour les résidents). Par ville, Marrakech et Agadir ont enregistré une hausse en termes de nuitées (+29% et +15% respectivement). Tanger, Casablanca et Fès ont également connu des hausses importantes (+41%, +30% et +21% respectivement).

    Nadia DREF

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc