×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Nouveau modèle de développement: Amadeus présente son Mémorandum

    Par L'Economiste | Edition N°:5573 Le 09/08/2019 | Partager

    L’Institut Amadeus vient de publier, le 6 août dernier, un mémorandum appelé «100 Propositions pour un modèle de développement national durable, juste, inclusif et innovant». Des propositions sectorielles et transverses en matière d’économie, d’investissement, de justice sociale, de capital humain, de confiance, de société ou encore d’ancrage international du pays y sont présentées.

    Dans ce mémorandum, quatre axes ont été identifiés comme étant les piliers d’un nouveau socle de développement. Il s’agit de la création de nouveaux espaces de croissance pour l’économie, le renforcement d’une gouvernance moderne à la fois prospective et proche des citoyens, l’éclosion du capital humain du Maroc et le renforcement du positionnement du pays dans son ancrage international.

    Quelque 80 experts en politique, économie et acteurs associatifs, marocains et étrangers, ont contribué à la réalisation de cet ouvrage. Par ailleurs, un benchmark des modèles de croissance de six pays comparables au Maroc, à savoir le Chili, l’Ethiopie, l’Indonésie, le Mexique, la Roumanie et le Vietnam, a été réalisé.

    L’approche participative adoptée par l’Institut ambitionne de mettre en lumière la nécessité d’une refonte du modèle de développement national d’un point de vue multidimensionnel, et ce à travers la prise en compte de l’ensemble des facteurs endogènes et exogènes qui impactent le pays.

    «Appréhender le modèle de développement du simple point de vue de la croissance économique serait une ineptie et une réponse plus que partielle à la nécessité de réinstaurer la confiance en l’avenir, mais également d’établir une société plus juste et plus inclusive», souligne Brahim Fassi Fihri, président fondateur de l’Institut Amadeus.

    Le mémorandum est disponible sur le site internet de l’Institut (https://www.amadeusonline.org/).

    T.E.G.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc