×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Eurotex se lance dans la peinture automobile

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5573 Le 09/08/2019 | Partager
    Il opère une extension de son rayon d’activité
    Une augmentation de 10% des effectifs d’ici 3 ans
    eurotex-073.jpg

    Le groupe Eurotex, spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de peintures et vernis, opère une mutation de son modèle économique (Ph.G.E.)

    L’entreprise d’industrie chimique Eurotex Maroc se renforce à Tanger. Sa société mère, le groupe espagnol Eurotex, prévoit une augmentation de 10% des effectifs au cours des trois prochaines années et, dans cette perspective, prépare l’extension de sa filiale tangéroise. Le projet bénéficie du soutien de Cofides (Compagnie espagnole pour le financement et le développement), une entreprise publique-privée accréditée auprès de l’UE pour la gestion du budget communautaire.

    A ce titre, l’entité accorde un prêt d'investissement commun de 200.000 euros sur ses ressources propres (25%) et Fonpyme (75%) à la société spécialisée dans la production et distribution de peintures. L’enveloppe totale ainsi que la contribution du promoteur sont de 315.000 euros (soit environ 3,3 millions de DH).

    L'investissement a un double enjeu, d’une part, assurer l’agrandissement du site de Tanger, mais aussi accompagner le projet d’extension du rayon d’activité du groupe Eurotex à la production de peintures pour les fabricants de pièces et les ateliers de réparation. Surfant sur cette évolution du marché, «nous entendons concentrer notre activité sur le secteur des auxiliaires automobiles», explique le groupe.

    Le solide développement des infrastructures et du secteur automobile contribue à stimuler la demande de peintures et de revêtements. Au Maroc, l’automobile est devenue, en quelques années, le principal secteur exportateur. Il se positionne comme le premier poste avec 44,5% des exports industriels, soit un total de 70 milliards de DH en 2018 (voir L’Economiste n°5457 du 20 février 2019).

    S’ajoute la sensibilité environnementale croissante, qui entraîne une augmentation de la demande de peintures et revêtements à faible teneur en composés organiques et volatils.

    Le groupe Eurotex emploie 120 personnes en Espagne et 22 au Maroc. Fondé en 1981, le fabricant de peintures et vernis a son principal centre de production à El Viso de Alcor (Séville). Il y dispose d'installations de 33.000 mètres carrés et d'une capacité de production de 150 tonnes par jour.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc