×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    La holding GBL rachète le groupe Webhelp

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5570 Le 06/08/2019 | Partager
    Jusqu’à 800 millions d’euros investis dans l’opération
    L’outsourceur compte plus de 10.000 collaborateurs au Maroc
    webhelp-070.jpg

    Le Groupe Bruxelles Lambert (GBL) a annoncé la signature de l’acquisition du français Webhelp. Pour mémoire, les deux parties sont entrées en négociations exclusives au début du mois de juillet (Ph. LEB)

    Le groupe Webhelp franchit un nouveau cap avec l’annonce, vendredi dernier, de son acquisition par le Belge Groupe Bruxelles Lambert (GBL). La société d’investissement belge va investir jusqu’à 800 millions d’euros dans l’opération, pour détenir jusqu’à 61% du capital.

    «L’opération est basée sur une valeur d’entreprise de l’ordre de 2,4 milliards pour la totalité du spécialiste de l’expérience client et de l’externalisation des processus métiers (BPO)», précise GBL. La société d’investissement met ainsi la main sur un groupe qui se présente comme l’un des leaders mondiaux de «l’expérience client et de l’externalisation des processus métiers». GBL prévoit le bouclage de l’acquisition dans le courant du quatrième trimestre 2019.

    Dans le deal, Frédéric Jousset et Olivier Duha, les co-fondateurs de Webhelp, conserveront leur rôle de présidents exécutifs. Webhelp, qui table sur un chiffre d’affaires consolidé de 1,5 milliard d’euros à fin 2019, assure la distribution, le marketing ou le traitement des paiements de ses clients via des centres d’appels, mais aussi des services de traitement d’e-mails ou d’assistance par chat.

    Ses services vont de l’accueil téléphonique à la vente en passant par le recouvrement de créances ou la modération de sites internet. GBL entend faire un leader mondial, avec pour priorité un développement aux Etats-Unis. Surgissent alors des interrogations sur les répercussions que pourraient avoir cette nouvelle donne sur les objectifs de recrutement que la filiale marocaine du groupe s’est fixée.

    En mai 2018, Webhelp Maroc franchissait la barre des 10.000 collaborateurs et fixait le cap sur 15.000. L’acteur de la gestion des ventes et des services marketing compte 50.000 collaborateurs répartis dans 35 pays, dont près de 10.000 au Maroc.

    Webhelp figure parmi les plus gros employeurs dans le Royaume. Il revendique être le 1er employeur privé sur Rabat, Fès et Agadir, avec en tout 10.000 collaborateurs déployés sur 16 sites et 6 villes (Rabat, Salé, Kénitra, Fès, Meknès et Agadir). Présent au Maroc depuis 17 ans, Webhelp connaît un développement important de ses activités. En 2017, trois nouveaux sites ont été ouverts sur Fès, Meknès et Agadir soit plus de 1.000 emplois créés.

    Basée à Paris, la société a augmenté son chiffre d’affaires de plus de 250% au cours des 4 dernières années pour proposer une solution transformationnelle d’outsourcing répondant aux défis d’un monde omni-canal. Depuis mars 2016, l’investisseur financier KKR détient une participation dans Webhelp. L’arrivée du géant américain du private equity dans le tour de table a eu pour effet de doubler sa taille.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc