×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Engie installe une base régionale au Maroc

    Par Nadia DREF | Edition N°:5566 Le 31/07/2019 | Partager
    Regroupement de trois filiales en pôle intégré
    Le groupe emploie 1.600 collaborateurs
    engie-066.jpg

    Grâce à l’expertise marocaine, Engie a été retenu pour l’exploitation et la maintenance du datacenter du groupement Orange Services à Abidjan, pour un contrat de cinq ans (Ph. F. Alnasser)

    Engie Maroc est en pleine réorganisation. Les équipes des trois entités, Cofely Maroc, ex-Spie et Engie Finatech Services, ont été regroupées, depuis quelques mois, au sein des mêmes bâtiments sis au niveau de la zone industrielle de Dar Bouazza.

    Des locaux récupérés suite à l’acquisition de Spie. Objectif, créer une vraie synergie entre les entités et donner naissance à un nouveau pôle intégré. Cette restructuration entre dans le cadre de la nouvelle stratégie  «One Morocco», visant à regrouper les différentes filiales offrant des solutions clients liés à la maintenance multi-technique (Cofely et Spie) et installations électriques (Engie Finatech Services et Spie).

    Pour y arriver, Engie a procédé à l’acquisition des parts détenues par Finatech Group, filiale du groupe FinanceCom, au sein de la joint-venture Engie Finatech Services. «Cette nouvelle entité nous permettra de passer à une logique de garantie de performance et d’engagement de résultat. Notre objectif est d’être des partenaires de la performance industrielle de nos clients», confie Philippe Miquel, directeur général en charge des activités services à l’énergie en Afrique.

    L’ex-GDF va se servir de ce pôle comme un hub pour accélérer le développement de ses activités en Afrique, en capitalisant sur le savoir-faire marocain. «Engie Services à l’énergie offre des solutions clients pour l’ensemble de l’Afrique. Pour nous, le Maroc est une base pour nous développer sur le reste du continent».

    Au Maroc, Engie compte 1.600 collaborateurs, 200 en Afrique de l’Ouest et 600 en Afrique du Sud qui sont dédiés à trois types d’activités, dont la première est liée aux travaux électriques, aux solutions de froid et de chaud, de toitures solaires, d’efficacité énergétique… La deuxième concerne l’accès à l’énergie à travers l’électrification rurale, en particulier le domaine des mini-réseaux: kits solaires individuels.

    La troisième activité est celle portant sur la production centralisée de l’énergie: solaire, éolienne... «Nous regardons de près l’hydro-électricité, les centrales à gaz qui sont un bon complément des énergies renouvelables ainsi que le solaire concentré», fait valoir Philippe Miquel.

    Engie a l’ambition de devenir le leader de la transition zéro carbone de ses clients, en particulier les entreprises et les collectivités locales. Actuellement, il est dans le top 3 du marché. La filiale de l’ex-GDF a pour objectif de rester le leader sur les services à l’énergie. Il a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 1 milliard de DH en 2018.

    Les principales implantations d’Engie en Afrique sont situées au Maroc et en Afrique du Sud où le groupe gère et développe la production électrique à partir de différentes sources d’énergie. Le groupe français est également actif dans d’autres pays à travers ses filiales spécialisées dans les services à l’énergie, le gaz naturel et le gaz naturel liquéfié (GNL), en particulier en Algérie et en Égypte.

    Nadia DREF

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc