×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Lecture: Managez à la façon des samouraïs

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5515 Le 14/05/2019 | Partager
    Un ouvrage de l’experte en communication Christine Benoit
    Sept vertus du bushidô, goût et respect de la vie… Les principes ancestraux des guerriers japonais réutilisés
    Un management plus transparent axé sur l’enthousiasme et la culture d’entreprise
    manger_samourais_015.jpg

     

    Et si vous vous appreniez à manager à la manière des samouraïs? Dans son dernier ouvrage «Le manager samouraï», la spécialiste en communication et en développement personnel Christine Benoit transpose l’esprit de l’art du «bushidô» à l’entreprise pour un management à la fois motivant et bienveillant.

    Ce livre, publié en avril dernier aux éditions Gereso, s’adresse avant tout aux dirigeants et aux patrons d’entreprises qui souhaitent adopter une méthode de gestion plus bénéfique pour leurs équipes. Sa couverture, qui représente l’ombre d’un samouraï en tenue de combat sur un fond rouge écarlate, donne réellement dans l’originalité et attise la curiosité du lecteur.

    Pour manager en adoptant l’état d’esprit des célèbres guerriers japonais, il faut tout d’abord appliquer leurs sept vertus. Parmi ces dernières notamment, le courage, la loyauté, la droiture, la sincérité ou encore la politesse. Ce qui se traduit au sein de l’organisation par beaucoup de transparence et de confiance, ainsi que par un fort sentiment d’appartenance à la culture du groupe en question.

    Autre élément majeur qui emprunte beaucoup à cette culture féodale, son goût et son respect pour la vie. Ainsi, le manager samouraï doit se montrer autrement plus enthousiaste, aussi bien auprès de sa mission que de ses collaborateurs. Son rôle consiste ainsi à «donner envie» aux salariés de se dépasser, à atténuer les conflits au sein des équipes et à garantir une certaine qualité de vie au travail.

    Une philosophie de vie parfaitement transposable dans le monde professionnel qui permet aux managers d’améliorer leurs choix décisionnels grâce à une connaissance plus approfondie de l’autre et de soi. Au final, le climat social s’en trouve positivement changé et chaque partie du groupe progresse sensiblement dans chacune de ses missions quotidiennes.

    Christine Benoit a été directrice d’établissements de santé durant 20 ans. Spécialiste en communication, développement personnel et entrepreneuriat, elle intervient régulièrement en université et en formation continue. L’experte accompagne également les dirigeants et créateurs d’entreprise dans leur démarche professionnelle.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc