×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech/Tourisme: La nouvelle niche du désert d’Agafay

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5509 Le 06/05/2019 | Partager
    Inara Camp, un hébergement luxueux pour vivre au rythme de la nature en plein désert
    Une offre totalement écolo et originale qui complète l’offre touristique classique
    marrakech-tourisme-desert-dagafay-009.jpg

    Au milieu de nulle part, un camp monté en toile et offrant un luxe et un confort identiques à ceux des hôtels, mais écolos. Ce concept est très tendance. Salma Hayat, Léonardo Dicaprio ont déjà fait escale au camp Inara.  La comédienne Sasha Luss s’apprête à y faire un shooting (Ph. CI)

    Si, avant, les touristes cherchaient les plages, le confort des hôtels, aujourd’hui, ils cherchent l’expérience interactive. Le package vert? Oui, mais avec du confort. Et ce concept est en train de cartonner à Marrakech. Un de ses précurseurs est Inara Camp.

    Porté par Vincent Jaquet,  un des fondateurs des camps dans le désert à Hamid El Ghizlane il y a 16 ans avec Dar Azawad, puis en 2004, le premier bivouac de luxe au Maroc. Son nouveau projet est ce campement niché à 20 km de Marrakech dans le désert d’Agafay.

    Ici, pas de dunes de sable mais un relief rocailleux très doux avec des paysages époustouflants, des lumières qui varient tout au long de la journée et les sommets enneigés dont celui du Toubkal en toile de fond. Et pour respecter cette nature, le choix des matériaux a été délibérément orienté vers l’artisanat marocain local et le détournement d’objets de la vie du quotidien. Vincent aime chiner dans la nature de nombreuses pièces de bois ou de fer qu’il utilise pour sa décoration.

    La roche et les cailloux, les dégradés de marron sont des motifs récurrents dans le camp. Le concept est très tendance, et Vincent est allé plus loin dans l’originalité et l’intimité qui respecte la tranquillité de chacun dans la réalisation de son rêve. Sur un terrain de 10 hectares, le camp offre une capacité d’hébergement  pour 24 personnes et se compose de deux parties.

    desert_dagafayter_009.jpg

    En haut, la partie restaurant du midi accueille les invités de passage. En bas, la partie bivouac permet de vivre l’expérience unique d’une nuit dans le désert. Le tout pour un investissement de départ de 2 millions de DH. «Mais on ne s’arrête jamais, indique le propriétaire. «Toutes les recettes sont réinvesties pour adapter le camp à la vie du désert tout en restant écolo».

    C’est ainsi qu’après  un an, Inara Camp vient de transformer ses tentes caidales en tentes sur terrasse pour s’adapter aux exigences des clients américains. Des suites et des tentes émotions avec lit, salle de bains, eau chaude, poêle à bois, rafraîchisseur d’air… Bref, le luxe dans un camp du désert.  En projet aussi, une piscine écologique et chauffée qui se prête au cadre et qui permettra d’offrir aux clients de ce camp le luxe de se baigner en janvier.

    Au-delà des infrastructures, Vincent est conscient et insiste sur l’importance des ressources humaines pour faire pousser un camp de luxe dans le désert. Sur place, une équipe rodée, originaire du sud du Sahara du Maroc, se plie en deux pour les touristes qui préfèrent ce genre d’hébergement, d’autant plus que la plupart des clients sont des habitués du Royal Mansour, de La Mamounia, mais aussi des jet-sets. Salma Hayat, Léonardo Dicaprio ont déjà fait escale dans ce camp. La comédienne Sasha Luss va bientôt y faire un shooting  photo pour un grand magazine people français…

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc