×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Agriculture: Les structures du SIAM sont fin prêtes

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5484 Le 29/03/2019 | Partager
    Les chapiteaux, planchers et climatisations… livrés ce lundi
    1.500 exposants de 55 pays rempilent pour la 14e édition
    siam-084.jpg

    «A l’issue d’un véritable chantier de fourmis, réalisé par plus de 600 ouvriers -jusqu’à 2.800 pour les derniers préparatifs-, les chapiteaux géants, planchers, éclairages, climatisations, etc. de cette 14e édition seront livrés ce lundi», indique Jaouad Chami, commissaire du salon de Meknès (Ph.YSA)

    Les structures du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) sont en cours de finalisation. «A l’issue d’un véritable chantier de fourmis, réalisé par plus de 600 ouvriers -jusqu’à 2.800 pour les derniers préparatifs-, les chapiteaux géants, planchers, éclairages, climatisations, etc. de cette 14e édition seront livrés ce lundi», indique Jaouad Chami, commissaire du Salon.

    Et d’ajouter: «Nous céderons place aux 1.500 exposants qui aménageront leurs stands dans les 10 pôles du Salon». Pour rappel, l’événement se déroulera du 16 au 21 avril, à Meknès, sous le thème: «L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural». Une thématique qui interpelle tous les acteurs du secteur à saisir les nouvelles perspectives du développement.

    «D’autant que la vitrine agricole du Maroc est un rendez-vous annuel très attendu à l’échelle continentale», souligne le commissaire du Salon. Pour lui, «cette manifestation qui constitue un projet d’Etat sur les plans économique, social et politique, a atteint la pleine maturité. Et ce, grâce à l’effort conjugué d’un ensemble d’opérateurs publics et privés». Vitrine et fer de lance du Plan Maroc Vert (PMV), le SIAM illustre l’attention royale portée au secteur agricole.

    Ce dernier est le maillon économique essentiel du Royaume. Il est l’acteur du développement rural, le garant de l’équilibre social du pays et un gage de sécurité pour l’avenir des générations futures. Par son rôle de plate-forme d’échange, de connection et d’exposition, le Salon de Meknès participe à l’évolution et au développement de l’agriculture marocaine.

    Ce n’est pas d’ailleurs fortuit que l’événement connaît un véritable engouement des exposants marocains et étrangers. Ainsi, sa 14e édition offre des perspectives intéressantes avec un programme intensifié de rencontres BtoB, conférences internationales et séminaires spécifiques aux filières nationales.

    «Nous attendons 1.500 exposants de 55 pays (jusqu’à présent). Ils seront accueillis dans une plateforme de 200.000 m2 (20 ha), dont 11 ha de surfaces couvertes», note Chami, rappelant que «le Salon avait démarré avec une superficie couverte de 3,5 ha et, une année sur l’autre, l’événement devient de plus en plus grand».

    Ses initiateurs sont toujours à la recherche d’espaces pour la croissance de leur projet, afin de répondre à une demande de plus en plus forte. Outre les intervenants nationaux qui manifestent leur intérêt pour le SIAM, il y a aussi de pavés très importants au niveau du pôle international, où les pays étrangers réclament de plus en plus d’espaces pour leurs entreprises.   

    Le 27 mars, la construction du Salon affichait un taux de réalisation de 95% à Sehrij Souani et Jnane Benhalima (lieux du Salon). Côté commercialisation, l’ensemble des stands et pavillons sont déjà vendus. A ce titre, le SIAM enregistre un taux de fidélisation de plus de 85%. C’est un indicateur fort pour les organisateurs qui opèrent avec des exposants habitués.

    A ce titre, au niveau des pôles machinisme, matériels agricoles (irrigation), produits (engrais et fertilisants), le taux de retour des opérateurs avoisine les 100%. Ils réalisent autour de 30% de leur chiffre d’affaires au cours de l’événement. Par ailleurs, l’espace de l’économie solidaire reçoit les coopératives à titre gracieux. Ceci est l’œuvre du ministère de l’Agriculture à travers l’Agence du développement agricole qui leur facilite l’accueil et les propulse pour intégrer des marchés juteux.

    Signalons que plus d’un million de visiteurs sont attendus cette année au SIAM. Ils y découvriront un nouvel espace d’exposition dédié à l’agriculture biologique. Une filière particulièrement développée en Suisse, pays à l’honneur de cette édition, et dont des experts seront présents au Salon dans une optique de partage de best practices.

    Pour le Maroc, le modèle de la Confédération helvétique constitue un benchmark intéressant par rapport à la thématique du SIAM 2019. La Suisse, pays agricole par excellence, accorde une importante place à la recherche & développement en vue de rendre le secteur plus moderne, innovant et durable.

    Pour ses initiateurs, le Salon 2019 constituera encore une fois une plateforme d’échange et de suivi adaptée à l’accompagnement des partenaires du Royaume dans le secteur de l’agriculture. D’autant plus qu’il compte parmi les plus grands évènements de l’Afrique dans ce domaine. «Et l’expertise marocaine dans son organisation est vivement sollicitée par nos pays frères et amis», conclut Chami.

    Aspect social

    Le SIAM répond aussi à un aspect social. Organisé dans une région où le taux de chômage frôle les 10%, le Salon offre des emplois aux jeunes de la région. Faut-il rappeler que dans le territoire de Fès-Meknès, l’agriculture est le second employeur (avec 516.000 postes, soit 41% de la population active), après le secteur informel (54% de la main-d’œuvre). Ainsi, le Salon de Meknès offre du travail aux artisans, menuisiers, peintres… et surtout aux jeunes étudiants. Ces derniers, environ 400, sont rémunérés et déclarés à la CNSS. «Ceci, sans compter les sociétés de gardiennage, montage et hôtesses d’accueil. Ce qui donne un vrai souffle à la ville qui l’abrite», souligne le commissaire de l’événement.

    Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc