×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lydec: 200 millions de m3 distribués en 2018

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5480 Le 25/03/2019 | Partager
    753.000 m3/jour à l’horizon 2030
    51 millions de m3 économisés en 2018 par rapport à 1997
    5,4 milliards de DH depuis 1997 dans les infrastructures

    753.000 m3 d’eau consommée à l’horizon 2030. Ce chiffre a été rendu public par Lydec, délégataire des services de distribution d’eau, d’électricité, d’assainissement et d’éclairage public à Casablanca, à l’occasion de la journée de l’eau (22 mars).

    Autre chiffre record: 654.757 m³ d’eau consommée en une journée (22 août 2018) à Casablanca. Et bien que ce chiffre puisse paraître énorme, le délégataire assure qu’il a réalisé des économies.

    «Grâce à des technologies innovantes pour la détection et la réparation des fuites, Lydec a pu économiser l’équivalent de 51 millions de m³ d’eau en 2018 par rapport à 1997, soit le volume annuel nécessaire à plus d’un million d’habitants», a assuré Noureddine Al Amarti, directeur Exploitation réseaux et infrastructures chez Lydec, lors d’une rencontre qui s’est tenue jeudi 21 mars.

    C’était l’occasion pour la filiale du groupe français Suez de rappeler les enjeux d’une grande métropole comme Casablanca en matière de distribution d’eau potable et de faire le bilan des réalisations à ce jour.

    L’année dernière, près de 200 millions de m3 d’eau potable ont été acheminés au profit de 1,2 million de clients, à travers 6.500 km de canalisations et 234.000 branchements. Le délégataire renouvelle annuellement 30 km de conduites et plus de 5.000 branchements isolés. De même, plus de 14.800 fuites sur les branchements et compteurs des clients et près de 1.500 fuites sur canalisations ont été identifiées et réparées en 2018.

    Au niveau des infrastructures, la société a mis en place 36 réservoirs et châteaux d’eau, avec une autonomie de plus de 29 heures, en plus de la construction de 19 stations de pompage, 22 sur-presseurs et 104 régulateurs de pression.

    S’agissant de la préservation des ressources en eau, le taux de rendement du réseau s’est situé à 77,33% au titre de la même année. En vue d’assurer la qualité de l’eau potable conformément aux normes sanitaires en vigueur, la Lydec a réalisé, au titre de l’année 2018, 96.500 analyses bactériologiques et physico-chimiques, à travers 167 points de prélèvement répartis sur tout le périmètre de la gestion déléguée. Le taux de conformité globale s’établit à 99,97%.

    Par ailleurs, la gestion déléguée a investi plus de 5,4 milliards de DH depuis 1997 à fin 2018 pour la réalisation d’ouvrages tels que les réservoirs ainsi que des projets de raccordement, de renforcement ou de renouvellement du réseau d’eau potable dans le Grand Casablanca.

    La distribution de l’eau en chiffres

    • 36 réservoirs de stockage d’une capacité totale de 677.130 m³ et d’une autonomie de plus de 29h
    • Plus de 6.500 km de canalisations
    • Près de 200 millions de m³ distribués en 2018
    • 1,2 million de foyers desservis
    • 19 stations de pompage et 22 sur-presseurs
    • La moyenne de consommation journalière en 2018 est de 547.428 m³
    • 654.757 m³: Le pic consommation enregistré le 22/08/2018.

    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc