×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Transparence de l’Etat: Encore du chemin à parcourir

    Par L'Economiste | Edition N°:5473 Le 14/03/2019 | Partager
    cari_cl_073.jpg

    ■ Un droit inaliénable
    Informer les citoyens de tout ce qui les concerne, sans porter préjudice aux libertés individuelles et à la sécurité du pays, est un droit qui devrait être sérieusement mis en application!
    Comment? Les sites web des administrations publiques doivent contenir toutes les informations aptes à être communiquées au public. Il faut néanmoins que ces derniers soient instantanément mis à jour pour les informations urgentes et régulièrement concernant les autres. Par ailleurs, des enquêtes de satisfaction peuvent être menées pour garantir la performance des prestations présentées. Dans un tel système mis en place, les administrations du pays ne seraient plus importunées par les journalistes ou par les citoyens en manque d’information.
    Aguerzam

    ■ Nous sommes loin du compte
    La loi 31-13 est vraiment loin d’être appliquée au Maroc. Les administrations demeurent encore trop rigides en matière de communication et de transmission d’information à leur sujet. Il n’y a qu’à constater la pauvreté de leurs sites institutionnels, incomplets et rarement mis à jour. Pourtant, c’est le droit de tout citoyen de savoir où va son argent!
    M.L.

                                                                           

    Hassania Kanoubi: Une femme d’exception!

    hassania_kanoubi_073.jpg

    Source: H.K

    Hassania Kanoubi est un nom connu de toutes les femmes éleveuses de chèvres dans la zone rurale de Tamassinte dans la province d’Ouarzazate. Son projet d’élevage de chèvres alpines lancé en 2005 dans la région a permis d’accompagner efficacement bon nombre de femmes rurales au sein d’un projet d’autonomisation. Des actions qui ont donné lieu à bon nombre d’éloges émanant de nos lecteurs. (cf. notre édition du 08/03/2019)   

    ■ Réussir à conjuguer efficacement vie pro et perso
    Hassania Kanoubi est une femme exceptionnelle. Elle a rapidement su comment travailler avec efficacité au sein de l association qu’elle a créé et comme conseillère agricole à la subdivision de Ouarzazate tout en prenant en charge son foyer...Sans oublier ses nombreux voyages à travers tout le pays et à l’étranger. Kanoubi n’a jamais baissé les bras et mérite tous nos encouragements.
    Ouiguemmane l hou

    ■ Des prix amplement mérités
    Cette femme est tout particulièrement remarquable...Elle a amplement mérité l’ensemble des prix qu’elle a reçus.... il faut aller sur place pour voir son impact sur la population de plus près!
    Oussama

                                                                           

    Et d’autres réactions

    mur-route-marrakech-073.jpg

    ■ Aberrations urbanistiques à Marrakech : Pas la première fois
    Le mur dressé sur la route de la Palmeraie et gênant le passage aux automobilistes est un bon exemple de ce qui se fait sur le plan urbanistique dans cette ville. Mais ce n’est malheureusement pas le seul cas! Il y a encore des exemples encore plus criants ... Je remercie votre journal pour publier régulièrement ce genre d’information – le tout en images – et sensibiliser autant que possible ses lecteurs. Au Maroc comme dans d’autres pays, la presse a du pouvoir et doit pouvoir l’utiliser sans retenue. Grâce à vos efforts, je suis certain que ce mur sera rapidement détruit, malgré les nombreuses résistances qui s’y opposent fermement!
    Boulanger
    ■ Taxe d’habitation: Il faut la supprimer!
    Au même titre que la taxe professionnelle, la taxe d’habitation doit absolument être réexaminée lors des prochaines assises de la fiscalité! En effet, les citoyens payent une taxe sur un bien immobilier alors que ce dernier ne génère absolument aucun profit… A titre d’exemple, le président français Emmanuel Macron l’a bien supprimée!
    Tawri

    ■ Balance commerciale: Mauvais départ
    Les exportations marocaines ont peu de valeur ajoutée... Les importations sont,  quant à elles, toujours de plus en plus chères... Le déficit commercial continuera à se creuser si aucun changement de stratégie n’est employé!
    Mohamed HAJJI

    ■ Candidature de Bouteflika: Le monde à l’envers
    Le gouvernement algérien oblige Bouteflika à rester candidat, alors que probablement il n’en a aucune envie!
     Laissez-le mourir en paix. En effet, à 82 ans, il est trop tard pour penser à son avenir ou à celui de son peuple. S’il n’est pas parvenu à sortir ce dernier de la misère lorsqu’il était en bonne santé, je doute qu’il fasse mieux en chaise roulante… C’est le monde à l’envers!
    B.S.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc