×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Aéronautique: Le Piston Français investit 5 millions d'euros au Maroc

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5452 Le 13/02/2019 | Partager
    Une deuxième usine de 4.000 m² à Casablanca
    Le constructeur consolide sa présence en zone best-cost
    aeronautique_053.jpg

    Atelier d'assemblage du moteur Leap. Le groupe LPF est partenaire de nombreux programmes moteurs civils et militaires dont Sivercrest, GE90, CFM56, GP7000 et Leap développé par le groupe Safran (Ph. S.G.)

    Le groupe Le Piston Français (LPF) spécialisé dans la réalisation de pièces et ensembles mécaniques aéronautiques de moyenne dimension annonce la création d’une nouvelle usine au Maroc.

    «Après avoir sécurisé la montée en cadences du Leap, programme majeur du groupe Safran, nous abordons une phase de croissance qui passe par la poursuite de l’accompagnement de nos clients historiques, à l’instar de ce que nous avons réalisé sur le site de Savigny et le développement à l’international», explique Thomas Corbel, président du groupe LPF.

    Le fabricant de pièces d’aéromoteurs, acteur-clé de la supply chain aéronautique, a fondé sa croissance sur la proximité géographique avec les donneurs d’ordre. C’est à ce titre que 5 millions d’euros (environ 53,7 millions de DH) vont être investis dans une deuxième usine de 4.000 m² à Casablanca. Installé près de l'aéroport de Casablanca sur l'aéropole de Nouaceur depuis 2005, le groupe français doit faire face à une croissance de la demande mondiale.

    Dans un contexte de montée en cadences des programmes aéronautiques single-aisle (segment des avions monocouloir) et de redressement du marché des hélicoptères, le groupe poursuit l’accompagnement de ses clients dans leur recherche de compétitivité en consolidant sa présence en zone best-cost, devenant ainsi le premier fabricant de pièces d’aéromoteurs opérant au Maroc.

    Par ailleurs, une réorganisation s’opère dans son actionnariat autour d’ACE Management, son partenaire historique depuis 2011, avec l’entrée de GSO Capital dans le tour de table. Le groupe accroît ainsi sa capacité financière.

    Cette levée de fonds d’un montant global de 14 millions d’euros se situe dans un contexte de forte croissance du groupe, dont le chiffre d’affaires a doublé entre 2011 et 2018 pour atteindre 90 millions d’euros (environ 967 millions de DH). Fort d’un effectif de 690 collaborateurs, le groupe dispose de six sites industriels à travers le monde, dont celui de Casablanca.

    Passé avec succès du statut de PME familiale à celui d’ETI (entreprise de taille intermédiaire) stratégique pour des partenaires tels que Safran Aircraft Engines, Airbus Helicopters, UTC et Safran Landing Systems, le groupe LPF est présent sur de nombreux programmes des majors de l’aéronautique telles que Airbus, Boeing et Dassault, grâce à ses clients motoristes et équipementiers.

    Créé en 2009, le groupe LPF est présent dans la mécanique de précision (pièces série et rechange), la production et le montage de sous-ensembles mécaniques complexes (modules moteurs, blocs hydrauliques…) et les outillages de MRO et GSE à destination du secteur aéronautique pour des programmes civils et militaires.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc