Brèves

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:5413 Le 17/12/2018 | Partager

■ CGEM: Cycles de formations certifiantes «Gestion des relations sociales»
L'Académie sociale de la CGEM a lancé la semaine dernière les cycles de formations certifiantes «Gestion des relations sociales», ciblant les professionnels des ressources humaines (RH) et du dialogue social.
Élaborées en partenariat avec le Bureau international du travail et le Patronat danois (Danish Industry), ces formations ont pour objectif de munir les participants d'outils pédagogiques et techniques de négociations dans le cadre de leurs relations avec les partenaires sociaux. Ces cycles de formation permettront aux participants de connaître et mettre en pratique les différentes techniques de résolution des conflits. Mais aussi d'assurer une veille sociale, anticiper les tensions sociales et gérer les conflits et piloter le dialogue social au sein de l’entreprise.

■ Supinfo et l’EFE s’allient pour favoriser l’insertion professionnelle
Supinfo Maroc vient de signer une convention de partenariat importante avec la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE-Maroc). Objectif    &    : contribuer à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes au Maroc. Concrètement, étudiants et lauréats de l’établissement dispenseront des cours d’informatiques destinés aux jeunes. Quant à la fondation, celle-ci accompagnera professionnellement les étudiants de l’école en matière de préparation aux entretiens de recrutement et à la gestion de l’e-réputation.

■ L’Aref engage 2.373 profs contractuels  
 Durant les deux dernières années scolaires, l’Aref de Casablanca-Settat a engagé près de 9.761 enseignants contractuels. Cette année 2018-2019, l’Académie prévoit d’en embaucher 2.373, dont 1.046 pour le primaire et 1.327 pour le collège et lycée. L’Aref, la plus grande au Maroc (près de 1,4 million d’élèves), absorbera ainsi 15% des postes prévus pour le recrutement de profs contractuels au niveau national, de l’ordre de 15.000.

■ Esca Ecole de Management: «Pas de cession de capital en vue»  
De plus en plus d’écoles et universités privées marocaines choisissent de s’adosser à un groupe international ou fonds d’investissement, en cédant jusqu’à 100% de leur capital. Pour l’ESCA Ecole de Management, cette option n’est pas d’actualité. «Nous n’avons pas de projet dans ce sens», confirme son président, Thami Ghorfi.

■ Affaire Hammidine: Les juges ripostent
La Coalition marocaine des associations professionnelles de la magistrature s’indigne. Une réunion d’urgence s’est tenue vendredi 14 décembre à Casablanca. Les déclarations «inacceptables» du ministre d’Etat des droits de l’Homme sont à l’ordre du jour. Mustapha Ramid a été, selon eux, très critique contre l’acte d’accusation du parlementaire Pjdiste, Abdelali Hammidine. Ce dernier est poursuivi à Fès pour «complicité dans un meurtre prémédité» en 1993. Les magistrats insistent sur «l’indépendance de la justice» et considèrent «l’atteinte à leur dignité comme une ligne rouge». Ils sont surpris que «certaines parties tentent d’entraîner la justice dans des calculs politiques». Tout en relevant que «le droit de recours» contre les décisions judiciaires «est garanti par la loi». Les juges vont constituer une commission pour suivre l’affaire. Ils comptent aussi en informer le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

■ 3.000 athlètes attendus au marathon de Fès
 Fès abritera le 6 janvier prochain la seconde édition de son marathon international. Organisée par l’association «Elite Running Club», cette manifestation sportive accueillera pas moins de 3.000 athlètes locaux et étrangers. Ils pourront choisir de courir le 10 kilomètres, le marathon ou le semi-marathon. Une compétition qui vise à encourager la pratique du sport dans la capitale spirituelle. L’évènement a aussi pour objectif de dynamiser l’activité économique et touristique au sein de la ville de Fès et de découvrir de nouveaux athlètes éthiopiens et kényans. Pour rappel, la première édition, disputée sur une distance de pas moins de 42 kilomètres, a été remportée chez les hommes par le Marocain Khalil Lemsiyeh avec un chrono de 2h, 17minutes et 35 secondes. Chez les dames, la place est revenue à Sanae El Mansouri de Fès avec 2 heures, 45 minutes et 24 secondes.

■ Zagora fait son cinéma
 Pas moins de dix longs métrages étaient en lice lors de la compétition officielle de la 15e édition du festival international du film transsaharien de Zagora qui s’est tenu du 13 au 16 décembre dernier. Parmi les films présentés, des œuvres projetées pour la première fois sous nous nos cieux, dont notamment «La chanson des scorpions» du cinéaste Anup Singh, «Rust» de Aly Muritiba ou encore «Musk» de Humaid Alsuwaid. En plus de la compétition officielle, l’évènement comportait la compétition du scénario et celle du court métrage régional. La manifestation a rendu hommage à deux comédiens marocains: Amin Naji et Saadia Ladib mais aussi à l’interprète Nouâman Lahlou. Enfin, côté thématiques, cette nouvelle édition était placée sous le signe du cinéma et de la migration.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc