×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès: Le tourisme reprend des couleurs

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5369 Le 11/10/2018 | Partager
    Hausse des arrivées touristiques et des nuitées
    + 24% au premier semestre, grâce aux marchés traditionnels
    Dessertes aériennes, promotion, formation…en priorité
    fes_069.jpg

    Les touristes restent éblouis devant la splendeur des monuments de l’ancienne médina de Fès. C’est une cité millénaire qui offre dans chacun des sites un voyage dans l’histoire…Ici, la porte Bab Boujloud, passage obligé pour les visiteurs de la ville (Ph. YSA)

    Ce n’est pas fortuit si le secteur du tourisme figure au cœur du plan de développement régional (PDR). Un secteur qui enregistre de bonnes performances depuis 2016 et qui continue de nourrir l’économie régionale. En effet, grâce aux opérations promotionnelles ainsi que les connexions aériennes, établies par la compagnie Air Arabia, la capitale spirituelle connaît une forte affluence. C’est ce qui ressort, en effet, des dernières statistiques de l’Observatoire national du tourisme (ONT).

    En chiffres, plus de 541.140 nuitées ont été enregistrées durant le premier semestre 2018, contre 450.602 nuitées durant la même période de l'année 2017. Ainsi, les nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés ont connu un accroissement de 20%.

    Faut-il rappeler que l’année précédente était également exceptionnelle, puisque le taux d’occupation de la destination s’est accru de 40% par rapport à l’année d’avant. Les hôtels classés (maisons d’hôtes et riads aussi) ont terminé l’année avec près d’un million de nuitées touristiques. Il en est de même pour l’aéroport Fès-Saïss qui a dépassé son millionième passager (1,2 million) en 2017.

    Pour 2018, les arrivées dans les hôtels classés au cours des six premiers mois ont été de l'ordre de 294.587, contre 238.183 durant la même période de l'année 2017, soit un accroissement de 24%. «Cette performance est due principalement à la hausse enregistrée par les marchés touristiques émetteurs qui maintiennent leur trend haussier, dont la Chine, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, les USA, la France, les Pays-Bas et les pays Arabes», expliquent les responsables de l’ONT.

    Pour sa part, la durée moyenne du séjour du 1er semestre 2018 s’établit à 2 jours, soit un taux identique à celui réalisé durant la même période de l’année 2017. A noter que pour le seul mois de juin, la ville a enregistré 67.420 nuitées contre 45.004 nuitées en juin 2017, soit une hausse de 50%.

    Pour les professionnels du secteur, «cette hausse est due au festival des musiques sacrées qui a remporté tous les suffrages durant sa 24e édition». Signalons que la prochaine édition de l’événement phare de la capitale culturelle se tiendra du 14 au 22 juin 2019. Elle fêtera plus d’un quart de siècle du Festival de Fès et abordera la thématique de «Fès, à la Confluence des Cultures». Son but est de promouvoir la ville de Fès, son âme et ses cultures.

    fes_tourisme_069.jpg

     

    En attendant, les professionnels se penchent sur la préparation d’une main d’œuvre qualifiée. Ceci passe par des séminaires de formation, conférences, et journées d’études. En ce sens, l’Institut de technologie hôtelière et touristique (ITHT Fès-Anass) a organisé du 8 au 10 octobre, la 3e édition de la semaine des métiers et de la formation.

    L’événement qui s’est tenu en présence des professionnels du tourisme, chefs étoilés et experts, s’inscrit dans «la dynamique royale appelant à booster la formation professionnelle». «Le but est d’orienter, aider et former» la fine fleur de l’hôtellerie de demain. Et nous veillons à impliquer les professionnels du secteur dans la formation de nos stagiaires afin d’assurer l’adéquation formation-emploi», indique Karima El Aouni, directrice de l’ITHT Fès-Anass.

    Détenteur du prix d’excellence (BID), l’établissement qu’elle dirige accueille cette année quelque 110 nouveaux inscrits. Ils ont été sélectionnés parmi 500 candidats. «Outre la moyenne, un examen d’accès leur a été imposé pour «élire» ceux qui aiment les métiers d’hôtellerie et prouvent une réelle volonté et une passion pour le service, la restauration et l’hébergement», explique El Aouni.

    Même son de cloche auprès de Abdelhadi El Mernissi, président de l’Association régionale de l’industrie hôtelière (ARIH), qui promet un accompagnement inconditionnel pour les futurs lauréats. «Nous allons les impliquer dans divers événements (festivals, stages de perfectionnement…), la création d’une académie royale d’art culinaire, outre l’octroi de prix de mérite pour les meilleurs stagiaires», conclut El Mernissi.

    Le trafic aérien en hausse

    Avec l’appui de l’ONMT, la destination a bénéficié de quatorze nouvelles connexions aériennes directes, assurées par la compagnie Air Arabia, outre RAM, Ryanair, Easy Jet, Jet Air Fly, TAP Air Portugal… Ces compagnies assurent pas moins de 140 rotations hebdomadaires. Signalons que le trafic des passagers au niveau de l’aéroport Fès-Saïss a connu une hausse de 22,96% à fin juillet 2018, en comparaison avec la même période de l’année précédente. Ainsi, pas moins de 720.142 voyageurs ont transité par Fès-Saïss durant les sept premiers mois de l’année actuelle, contre 585.656 au cours de la même période de l’année écoulée, note l’Office national des aéroports (ONDA). Dans le cadre du classement du trafic aérien commercial par zone, l’aéroport Fès-Saïss a gardé la 4e position, après ceux de Casablanca-Mohammed V, Marrakech-Ménara et Agadir-Al Massira.

    De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc