Culture

Ta7rir: Quand les artistes deviennent acteurs du changement

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5355 Le 21/09/2018 | Partager
Une ONG propose des solutions aux défis sociaux et économiques
Arts graphiques, photographie, musique… des disciplines très variées
ta7rir-055.jpg

A travers son site web, Ta7rir permet aux artistes de partager leurs expériences, mais aussi de collaborer sur des projets spécifiques. Comme l’équité entre les sexes, les droits sociaux, l’accès pour tous à une meilleure éducation, la santé… (Ph. Ta7rir)

Trouver des solutions alternatives aux défis sociaux et économiques que vit le Maroc à travers l’art et la créativité. Voilà l’esprit qui réunit le collectif d’artistes marocains nommé «Ta7rir», constitué voilà maintenant presque une année. L’idée de Ta7rir est venue de la difficulté des artistes à concrétiser leurs perspectives d’acteurs de changement, principalement à cause des contraintes de la «conformité» artistique.

«La cible principale de notre action est l’artiste marocain. Le collectif est une structure qui fait de l’incubation de projets artistiques répondant à l’esprit de Ta7rir, avec la volonté d’agir positivement sur notre environnement», explique Karim El Hamri, fondateur de l’association.

Depuis sa création en octobre 2017, ta7rir met l'accent sur la liberté artistique de proposer des solutions alternatives, loin de toute censure et de toute limitation. Concrètement, lorsqu’un artiste ou porteur de projet artistique, qui rentre dans le cadre des thèmes définis plus haut, s’adresse au collectif, il est soutenu et accompagné pour aller au bout de son projet.

Ainsi, l’ONG promeut les talents locaux en concevant des projets évolutifs, avec des produits tangibles, un impact social réel et des modèles commerciaux valables. L'approche de Ta7rir a pour but de créer un produit ou une solution d’une manière collaborative avec la participation de plusieurs artistes de différentes disciplines.

ta7rir_055.jpg

Ma9ha (café) est un podcast proposé par et pour la communauté Ta7rir. Dans chaque épisode, il présente un créateur pour partager son expérience, parler des difficultés qu'il rencontre et comment il les dépasse (Ph. Ta7rir)

Ta7rir est aujourd’hui une communauté de plus de 40 partenaires, dont 10 espaces créatifs, et une sélection de plus de 300 artistes, dont 160 femmes. A travers son site web, Ta7rir réunit les artistes marocains en offrant une plateforme de partage d’opportunités et d’expériences, mais aussi de collaboration sur des projets spécifiques entre les différentes disciplines artistiques.

Equité entre les sexes, droits sociaux, accès pour tous à une meilleure éducation et à la santé, sont quelques exemples de thèmes qui suscitent l’intérêt des artistes de Ta7rir. La solution proposée est concrétisée par la suite et évaluée pour en améliorer l’impact.

L’un des projets réalisés dans ce cadre est celui de la BD éducative «oncle Rahal», réalisée il y a quelques mois en collaboration avec des lycéens porteurs du projet Funtawn. Dès le mois de septembre, Ta7rir commencera à proposer ses services aux non-artistes (institutionnels, ONG, associations…) qui voudraient être accompagnés sur des projets à impact social ou économique. Le temps que ce nouveau concept consolide son approche innovante, d’autres idées seront mises en exécution au cours de cette année.o
Sabrina BELHOUARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc