Economie

L’OCP produit une pompe centrifuge

Par Nadia DREF | Edition N°:5339 Le 29/08/2018 | Partager
Le groupe a développé la première pièce de machinerie 100% marocaine
Il s’agit d’une pompe complexe dont une partie sous- traitée auprès de Mafoder
ocp-pompe-039.jpg

Cérémonie de présentation de la première pompe centrifuge made in Maroc et fabriquée par l’OCP. C’est la première d’une série de machines que les ingénieurs du groupe projettent de réaliser (Ph. OCP)

Encore un challenge relevé par OCP Group. Après le développement de la première pièce de machinerie industrielle 100% marocaine, en partenariat avec Mafoder, les équipes du groupe phosphatier travaillent actuellement sur la réalisation d’une deuxième pompe centrifuge. Objectif: mettre en place une  nouvelle solution de machinerie industrielle, particulièrement adaptée aux besoins des installations OCP.

Baptisée OTC 125, la première machine réceptionnée en avril 2018 a été fabriquée selon les normes industrielles lui permettant d’entrer en compétition avec des produits similaires, en termes de qualité, explique le management. Cette machine a été conçue par des ingénieurs OCP appartenant à un groupe de travail mis en place au sein de la Direction exécutive des opérations industrielles.

Il s’agit d’une pompe centrifuge qui permet de transmettre un liquide (la pulpe ou l’acide des réacteurs ou des filtres) d’un point A vers un point B (au stockage ou au broyeur). Un challenge technique : la machine en question est l’une des plus complexes et doit résister à l’abrasion et à la corrosion.

«OTC 125 est le reflet de l’expertise des équipes OCP et de leur intelligence collective. Face aux enjeux mondiaux de leadership, le groupe a mené une transformation industrielle, commerciale et financière. Elle s’est accompagnée d’une transformation culturelle de l’entreprise en vue notamment de valoriser l’un des principaux avantages compétitifs du groupe, à savoir ses ressources humaines», précise l’Office qui a organisé le 27 août une cérémonie pour fêter cette prouesse industrielle.

Cette vision a favorisé l’émergence de nouvelles méthodes de travail capitalisant sur des groupes auto-constitués autour de leadership partagé, d’un fonctionnement agile et d’Advice Process. En atteste la création du groupe de travail, composé essentiellement d’ingénieurs qui travaillent sur la solution OTC 125. Un procédé qui a été conçu et monté par l’OCP. La «partie coulée» -fonte «noble» - de cet outil industriel a été sous-traitée à Mafoder Fonderie, l’entreprise historique du groupe Mafoder.

Carte de visite

Le Groupe Mafoder doit son nom à son entreprise historique Mafoder, acronyme de «La Marocaine de Fonderie» fondée dans les années 80. A l’ère de la production de grandes séries, Mafoder a fait le pari des petites et moyennes séries à forte valeur ajoutée. Un pari réussi avec la concrétisation des premiers contrats cadres signés dès 1990 avec l’ONCF, l’ONE, l’OCP. Forte d’une maîtrise progressive du métier de la fonderie, l’entreprise lance l’activité voirie et réseaux dont les produits ont équipé de grands chantiers de référence. Il a également créé les pôles béton préfabriqué, mobilier urbain et sécurité.
Depuis 1995, Mafoder exporte ses produits à destination de plus de 15 pays en Europe, Moyen-Orient, Afrique du Nord et Afrique subsaharienne. Le management ambitionne d’être présent dans plus de 50 pays à travers le monde. Aujourd’hui plus que jamais, Mafoder continue sa percée sur le marché africain. Le groupe compte comme clients des multinationales leaders dans plusieurs domaines: mines, carrières, cimenteries, industries chimiques, chantiers de voirie, mobilier urbain…  En 2016, Mafoder a réalisé un chiffre d’affaires de 161,49 millions de DH.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc