×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Une découverte de premier plan

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5316 Le 17/07/2018 | Partager

    Nouvelle pierre à l’arc de l’Observatoire de l’Oukaimeden, qui relève de l’université Cadi Ayyad de Marrakech. En décembre dernier, l’astronome Claudine Rinner, aux commandes du Télescope MOSS, a pu capturer un astéroïde potentiellement dangereux. D’après les images radar, il s’agit d’un objet binaire de masse égale dont chaque composant fait environ 900 m de diamètre et qui semble se mettre en orbite avec une période de 20-24 h. «Ceci est seulement le 4ème binaire de masse égal dans la population des astéroïdes proches de la terre (NEA) que nous connaissons, et seul le système (190166) 2005 UP5 est plus grand que 2017 YE5» expliquait Marina Brozovic du Jet Propulsion Laboratory, relevant de la NASA.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc