Finances-Banques

Le marché dans la torpeur

Par Franck FAGNON | Edition N°:5314 Le 13/07/2018 | Partager
ciment_maroc.jpg

La valeur a drainé un volume de 3,2 millions
de DH et clôturé à l’équilibre à 1.600
DH. Sur un an, elle affiche une hausse
de 12%​

En attendant la dernière séance hebdomadaire, le Masi s’apprête à boucler l’une de ses pires semaines depuis le début de l’année. A peine 36 millions de DH ont été échangés en moyenne sur le marché central sur les quatre séances. Les transactions sur ce compartiment se sont limitées à 28 millions de DH à la clôture du marché jeudi. Attijariwafa bank a mobilisé 9 millions de DH.

La bancaire a clôturé à l’équilibre (-0,02%) à 461,95 DH. BCP a de son côté reculé de 1,63% à 272 DH sur un volume de 3,3 millions de DH. Ciments du Maroc a complété le podium des valeurs les plus liquides avec un flux de 3,2 millions de DH. Son cours est resté inchangé par rapport à la séance de la veille à 1.600 DH. Du côté des indices, le Masi a fait quasiment du surplace.

L’indice vedette du marché a cédé 0,02% à 11.596,62 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides a baissé dans les mêmes proportions à 9.411,45 points. Les indices Ftse ont suivi le même mouvement. Les contre-performances des indices sectoriels Mines, Banques et Electricité ont été en partie contrebalancées par la hausse de ceux du Bâtiment et Matériaux de construction, Télécommunications ou encore Immobilier. Les pertes depuis le début de l’année sont ressorties en fin de séance à 6,39% pour le Masi et 6,82% pour le Madex. La capitalisation boursière s’est fixée à 584 milliards de DH.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc