De bonnes sources

CESE: Le rapport plus censuré mais bien caché

Par L'Economiste | Edition N°:5312 Le 11/07/2018 | Partager

Nous avons reçu du CESE, le courrier suivant  qui est une demande de «mise au point», en référence à la loi sur la presse. Ce que nous exécutons bien volontiers dans le souci de l’intégrale information de nos lecteurs.  Et ce, bien que la forme et la taille de ce courrier soient très abusives par rapport à ce que prévoit la loi :
Le Conseil Economique Social et Environnemental souhaite exercer un droit de réponse en vertu de l’Article 115 de la Loi n° 88-13 relative à la presse et à l’édition, suite à un article paru le 10 juillet 2018 dans la rubrique « De Bonnes Sources » du journal L’Economiste.
Ledit article, dont l’annonce se fait dès la une du journal sous le titre «CESE: le rapport social censuré», fait apparaître que le rapport du Conseil Economique Social et Environnemental sur la protection sociale «n’a toujours pas été remis en ligne» et que le CESE aurait été « d’après des sources dignes de foi » sujet à une «censure».
Le Conseil Economique Social et Environnemental rejette ces allégations injustifiées dans la mesure où ce rapport est disponible en ligne depuis le 3 juillet, comme en attestent les données du système informatique de son site, et ce après la mise à jour de certains chiffres à la demande d’une partie prenante, dans un souci d’intégrité, de responsabilité et d’exhaustivité de l’information.  
Le Conseil Economique Social et Environnemental, en tant qu’instance constitutionnelle a adopté, depuis sa création, une politique basée sur l’écoute, l’ouverture et la transparence, mettant à la disponibilité du grand public l’ensemble de ses productions. Dès lors, le Conseil Economique Social et Environnemental demande la publication de ce droit de réponse dans son intégralité et ce, en vertu de l’article 115 de la Loi n° 88-13 relative à la presse et à l’édition.

Note de la rédaction:

Le CESE parle d’ouverture et de transparence? Certainement, mais c’est au passé. Il a fallu trois rappels dans nos colonnes pour que ce rapport sur un sujet stratégique, la politique sociale, soit enfin rendu au site du CESE. Sauf qu’il n’est toujours pas accessible facilement. Pour le consulter, il faut en avoir reçu l’adresse personnellement. Du moins au moment où ces lignes sont rédigées et en espérant que la censure ne soit là qu’une erreur de classement technique. Il reste maintenant à expliquer ce qui a été «corrigé» dans le texte et par qui. Depuis sa création, le CESE n’a jamais eu de telles pratiques. Au contraire. Voici l’adresse (les «corrections» portent sur les accidents du travail, plus une faute de frappe qui était facilement repérable): http://www.cese.ma/Documents/PDF/Auto-saisines/2018/AS34-2018/Rp-AS34-VF.pdf.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc