Régions

Tourisme: Al Hoceïma à la conquête de Torremolinos

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5286 Le 04/06/2018 | Partager
Offensive touristique à la Costa del Sol avec la capitale du Rif comme principal argument
Paysages de choix et des connexions aériennes améliorées embellissent l'offre
tourisme-al-houceima-086.jpg

Le sable fin, la Méditerranée, l'arrière-pays, l’écotourisme. Al Hoceïma a véritablement séduit les opérateurs andalous à Torremolinos (Ph. Adam)

Torremolinos, au sud de l’Espagne, est le haut lieu du tourisme balnéaire andalou. Avec ses foules de touristes venant de toutes les régions européennes, elle est devenue au fil des ans le point de mire des opérateurs touristiques de la région Nord. C’est dans cette ville que l’Office national marocain du tourisme a installé, il y a quelques années, sa première antenne andalouse.

Cette dernière a accueilli, il y a quelques jours, la première semaine touristique marocaine organisée par  le bureau de l’ONMT à Torremolinos en partenariat avec le Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. L’événement a été l’occasion de présenter aux opérateurs andalous les produits qu’offre la région du Nord et en particulier celle d’Al Hoceïma.

Les nombreux visiteurs ont pu découvrir les potentialités de la capitale du Rif, son artisanat et ses ressources naturelles. Un attrait d’autant plus accentué que la ville d’Al Hoceïma profite de gros efforts en matière de désenclavement avec la mise en place de plusieurs connexions aériennes via les hubs de Tanger et de Casablanca, ce qui améliore son accessibilité.

Al Hoceïma et son arrière-pays disposent de tous les ingrédients pour devenir une véritable destination touristique. Ses ressources naturelles de grande valeur gagneraient à être valorisées pour développer pleinement l’activité touristique de la province, avec une orientation vers le développement durable et l’écotourisme.

Les opérateurs marocains ont pu présenter aussi le reste des cités du Nord comme Tétouan, Tanger ou encore Chefchaouen, des villes qui connaissent une profonde modernisation urbaine tout en conservant leurs atours historiques. C’est le cas de Tanger qui est en train de boucler plusieurs programmes de transformation dont Tanger Métropole et celui du port Tanger-Ville, un investissement de plus de 14 milliards de DH au total.

A noter que Torremolinos et la Costa del Sol forment un centre de promotion touristique d’un grand intérêt pour le Maroc et le Nord en particulier. Avec 12,5 millions de touristes accueillis en 2017, le sud de l’Andalousie constitue un véritable marché émetteur secondaire d’où des mini-séjours ou des excursions peuvent être organisés vers le Nord.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc