Régions

Ramadaniyat Fès: Les chants soufis feront vibrer la 4e édition

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5285 Le 01/06/2018 | Partager
Marouane Hajji, Bajeddoub, El Guissi… en guest-stars
Une partie des recettes ira aux enfants autistes
marouane_hajji_085.jpg

Pour Marouane Hajji, initiateur du festival Ramadaniyat-Fès, «son événement veut contribuer au renforcement du dialogue intergénérationnel et interculturel et valoriser le patrimoine national et le promouvoir à l’échelle internationale» d'où le choix du thème: «Le patrimoine, l’art des générations» (Ph. YSA).

Et de 4 pour le festival international «Ramadaniyat Fès». La nouvelle édition se tient ce samedi 2 juin en partenariat avec l’hôtel Marriott Jnane Palace. Organisé par l’association Ikhwane-Al-Fan, l’événement invite les passionnés de la musique andalouse, les cheikhs de la tariqa issaouiya et les créateurs de chorales à une «soirée inédite».

Initiée sous le thème: «Le patrimoine, l’art des générations», cette édition s’inscrit dans la continuité des éditions précèdentes et ambitionne de faire renaître le patrimoine soufi et le mettre au-devant de la scène culturelle et artistique nationale.

«Initialement, le festival devait se tenir du 1er au 3 juin à Fès, Casablanca et Tanger. Mais faute de moyens logistiques et financiers, nous avons opté pour un grand spectacle à Fès, berceau du patrimoine culturel andalou et soufi», indique Marouane Hajji, initiateur du festival et président de l’association Ikhwane-Al-Fan.

Ce dernier appelle, à cette occasion, les autorités locales et élues ainsi que les sponsors «à soutenir les manifestations des arts authentiques se déroulant dans la capitale spirituelle». «De cette manière, l’on pourrait préserver un patrimoine immatériel et encourager les jeunes générations à le découvrir», estime l’ambassadeur des chants soufis. Rappelons que les trois premières éditions du festival avaient connu un franc succès.

Pour sa nouvelle version, Ramadaniyat Fès a prévu une grande soirée artistique à laquelle prendra part une pléiade d’artistes et de groupes musicaux marocains, tels que Marouane Hajji et Haj Mohamed Bajddoub pour la musique andalouse, la troupe musicale Ikhwan-Al-Fan, la chorale «Maghani wa Maani», ainsi que les Taifas issaouies de Haj Said Guissi et Abdellah Yaacoubi.

«L’ouverture se fera avec une création inédite réunissant un métissage de musique andalouse et chant issaoui», annoncent les organisateurs. Et de poursuivre: «Certains artistes participent à titre gracieux. Ils ont renoncé à leurs cachets en vue d’aider l’association Mirroir pour les enfants autistes. «Aussi, 10% des recettes de la vente de billets ira à cette association pour l'aider à remplir ses missions, notamment l’intégration de cette catégorie de citoyens dans la société», concluent-ils.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc