×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Al Qods

Par L'Economiste| Edition N°:839 Le 28/08/2000 | Partager

Sa Majesté le Roi préside aujourd'hui la réunion du Comité Al Qods.Le dialogue entre Palestiniens et Israéliens est arrivé à l'impasse sur deux points-clés: la création d'un Etat palestinien et le statut de Jérusalem. Il s'avère de plus en plus vital pour les Palestiniens de ne pas rester enfermés dans un tête-à-tête avec les Israéliens qui a atteint ses limites. La houlette américaine ne parvient plus à faire avancer le dialogue. Les élections présidentielles aux Etats-Unis n'aident pas non plus à faire avancer les choses. Le Comité Al Qods est l'émanation de la Conférence islamique. Il est vital que les pays membres de l'OCI pèsent de tout leur poids, au sein des instances internationales, pour éviter que la question de Jérusalem ne s'enlise.Le Maroc est conscient de l'importance des enjeux. Il compte continuer à assumer le rôle historique qu'il a joué jusqu'à présent. Par ses déclarations lors de son séjour aux Etats-Unis, par le cheminement diplomatique adopté, Sa Majesté le Roi a clairement signifié que la question palestinienne ne peut être résolue que par la création d'un Etat palestinien d'une part et la rétrocession de Jérusalem d'autre part afin qu'elle retrouve son statut de ville regroupant les lieux saints des trois religions monothéiste.La question palestinienne pour le Maroc et les Marocains n'est pas seulement une question de politique étrangère. Elle est considérée comme une question nationale eu égard à la sensibilité du peuple marocain sur ce point. Le Maroc a encouragé les accords d'Oslo. Ils paraissaient porteurs d'espoir. Mais notre Royaume a par la suite été déçu par l'attitude des gouvernements israéliens. Ils ont perdu la dimension historique de l'événement et cherchent à le ramener à un marchandage de chiffonniers. Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc