Flash

Mohammedia : Le sort du président du Conseil communal scellé

Par L'Economiste| Le 06/12/2018 - 17:26 | Partager
Mohammedia : Le sort du président du Conseil communal scellé

Dirigé par le parti de la lampe, le Conseil communal de Mohammedia était paralysé par les divergences entre le président, Hassan Antara, et des conseillers qui réclamaient sa démission. C’est désormais chose faite. Le tribunal administratif de Casablanca a en effet prononcé, jeudi, la révocation définitive de Hassan Antara, confirmant la décision de sa destitution prise par la majorité des membres en octobre dernier.

Sur les 47 membres du Conseil, 37 avaient mené la fronde contre le président qui refusait d’inscrire à l’ordre du jour le point relatif à un vote de confiance. Or, l’article 70 de la loi organique des collectivités locales permet aux élus de présenter une requête pour demander la révocation du président, et ce, après l’expiration de trois ans de la mandature. Il faudra le soutien de 2/3 des membres pour activer cette procédure.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc